Pourquoi choisir des crèmes solaires bio ?

Enfin les vacances dans quelques jours ! Destination le soleil ! Rien que d’imaginer sa caresse sur notre peau, on kiffe ! Mais ce n’est pas pour autant qu’on ne va pas protéger notre peau. On le sait, le soleil est tout autant notre ami que notre ennemi si l’on ne s’en protège pas.
Et dans la jungle des crèmes solaires, entre SPF et indice solaire, filtres chimiques et écrans physiques, spray et laits, bio et pas bio, on s’est dit qu’un petit recap serait utile !

1- Crème solaire bio ou pas bio ?

Adopter une crème solaire bio a un double avantage. Pour soi déjà, puisque c’est la garantie d’une formule composée de produits naturels. Ensuite pour la planète puisque l’idée dans un produit bio, c’est également de protéger la planète, point particulièrement sensible en ce qui concerne les crèmes solaires classiques qui résistent mal à l’eau et polluent nos océans. Ainsi, les crèmes solaires bio sont étudiées pour que leur composition soit biodégradable ou qu’elle ait une haute résistance à l’eau ou encore que leur formule préserve les océans et les coraux.
Et pour moi, cet argument me parle particulièrement !

2- Filtre chimique ou écran physique

Alors si vous optez pour une crème solaire bio, vous n’aurez pas le choix, ça sera un écran physique (bonne pioche) qui est composé d’ingrédients naturels qui vont agir comme un véritable bouclier qui réfléchit et disperse les rayons UV à la surface de la peau. Ainsi, contrairement au filtre chimique qui pénètre la barrière de la peau, l’écran physique va rester à sa surface. Il fut un temps ou cet écran laisser un film blanc très disgracieux sur la peau mais cette époque est révolue. Vérifiez bien tout de même que le produit solaire que vous achetez ne contient pas de nanoparticules (possible aussi avec une crème solaire bio, il sera alors inscrit [nano] devant un ingrédient) car pour éviter ces races blanches, certaines marques broient les filtres minéraux pour les réduire en nanoparticules qui présentent un risque pour la santé humaine.
Donc en recap, quand vous achetez votre crème solaire bio, choisissez un écran physique sans nanoparticules.

3- Quel indice de protection

Alors évidemment, tout dépend de la façon dont votre peau réagit au soleil mais il est fortement conseillé de commencer par une forte protection solaire.
Pour votre info, SPF qui signifie « Sun Protector Factor » est le terme anglais qui correspond à notre terme IP pour indice de protection. Il évalue le niveau de protection des produits solaires contre les UVB responsables des coups de soleil mais aussi contre les UVA qui provoquent une accélération du vieillissement cutané.

On catégorise 4 niveaux de SPF :

SPF de 6 à 10 : protection faible voire inutile honnêtement ! Ces indices avaient raison d’être dans les années 80 quand on utilisait de la « vache à traire » pour bronzer plus vite ! Ou alors à utiliser en fin de vacances quand vous êtes vraiment bronzée ( et encore !)

SPF de 15 à 25 : protection moyenne à appliquer quand votre peau ne craint pas le soleil et que vous êtes déjà bien bronzée ou que votre peau est matte.

SPF de 30 à 50 : protection haute, on peut commencer par la 50 pour les premières expositions notamment à la montagne ou en pleine mer puis passer ensuite sur le SPF 30 une fois la peau habituée. A la plage en été, on peut directement passer sur le SPF 30 si vous renouvelez l’application comme indiqué sur l’emballage.

SPF 50 et + : protection très haute à utiliser pour les enfants et si votre peau ne bronze jamais mais rougit.

Donc en recap : pour bronzer en toute sécurité, on commence par une protection haute que l’on applique régulièrement puis on passe sur un indice plus faible quand la peau s’est adaptée. Et protection 50+ pour les kids avec tee-shirt anti-UV et casquette !

4- Quelle texture pour une crème solaire ?

Lait, crème, spray, huile, on peut se demander si l’efficacité des solaires est la même selon la texture. La réponse est oui à partir du moment où vous appliquez votre produit correctement. Ainsi la couleur blanche de la crème solaire permet de ne pas oublier la moindre zone du corps, tandis que le spray, s’il est transparent, ne permet pas de voir où le produit a été diffusé. Quant à l’huile solaire, elle donnera une jolie brillance au corps et mettra en valeur une peau bronzée. Pratique : le lait solaire avec pulvérisateur qui pénètre rapidement dans la peau sans former de film gras et épais sur la peau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *