Voyage en famille au Sri Lanka

Si vous avez envie de faire découvrir un pays encore très peu touché par le tourisme à vos enfants, une île où se mêlent culture et nature, où les plages sont sublimes et la gentillesse des gens égale à leur réputation, alors filez au Sri Lanka !

Vous y découvrirez certes des villes et villages pas nickel, aux trottoirs souvent défoncés, aux rues en terre poussiéreuses, aux maisonnettes inachevées ou décrépies, mais aussi des sites extraordinaires et des villes coloniales pleine de charme…

Vous voyagerez sur des routes souvent étroites, où les véhicules doublent sans égard et les tuk tuk ralentissent la circulation, secouez comme des pruniers, il vous faudra compter une bonne heure pour faire 40 malheureux kilomètres, mais le paysage d’une nature luxuriante extraordinaire, de plantations de thé ou de littoraux paradisiaques vous fera oublier la longueur du trajet…

Mais attention, le Sri Lanka se mérite…

1- On vous déconseille de partir avec des enfants en bas-âge, voire même avec des enfants de moins de 10 ans sauf si vous comptez louer une villa et y séjourner durant tout votre séjour. Mais quel dommage de passer à côté des beautés de cette île somme toute pas très grande !

2- Découvrir le Sri Lanka demande du temps : au moins 2 semaines pleines sur place pour un tour qui s’avèrerait épuisant si vous y consacriez moins de temps. Idéalement, on prévoira une troisième semaine de repos total sur une plage de rêve pour recharger les batteries.

3- La saison de votre voyage revêt une grande importance : en été, c’est la mousson notamment en juillet où les pluies sont très abondantes. En août, elle s’estompe mais les plages du sud sont balayées par les vents et la mer est tellement agitée que la baignade n’est pas possible. Du coup, on opte pour les grandes plages de l’Est : non touchées par la mousson, la mer est limpide et même s’il y a des vagues, elles sont petites et idéales pour permettre aux enfants de jouer dedans.

4- Au Sri Lanka, il est indispensable de louer une voiture avec un chauffeur ! Et d’une, parce que c’est comme ça, et de deux, parce qu’entre la conduite à gauche héritée des années british, les routes étroites et sinueuses et leur façon de conduire (doubler au dernier moment, éviter les tuk tuk…), ça vous évitera de pourrir vos vacances ! 

5- Si vous voyagez avec 2 enfants, ils pourront partager votre chambre, vous permettant ainsi de faire l’économie d’une chambre supplémentaire. Par contre, la plupart du temps, c’est un lit supplémentaire qui sera installé et non deux. Il vous faudra alors partager votre couche avec ptit loup ! Sachant que les lits sont de 180 voire 200 cm, Junior au milieu ne se fera presque pas sentir (sauf en cas de fâcheux incident nocturne suite à une trop grande consommation de liquide… !!!) Par contre, pour les calins avec le papa, y a mieux…

6- Niveau bouffe: c’est épicé ! Le riz-curry composé d’une multitude de petits plats différents accompagnant le riz et la viande au curry est souvent très épicé mais les sri lankais ont maintenant l’habitude des touristes et vous trouverez toujours une alternative genre « hamburger » ou « poulet frites ». De plus les hôtels un peu chics proposent souvent des buffets ou des plats variés à la carte.
On zappe complètement les glaces, les légumes crus, les fruits non épluchés et les glaçons, chaîne du froid oblige !

7- Réservez avec un spécialiste: le Sri Lanka est encore très préservé du tourisme, c’est ce qui en fait son charme. Du coup, on vous conseille vraiment de passer par une agence qui connaît bien le pays et qui vous concoctera votre voyage sur-mesure ! Sans les conseils précieux et la sélection d’hôtels répondant parfaitement à nos critères de Karina du site monsrilanka.com, ce voyage n’aurait jamais été aussi réussi !

Voilà donc notre itinéraire testé et approuvé durant 2 semaines au mois d’août, qui, vous l’avez compris sera différent en hiver, le sud devant être plus largement privilégié au détriment de l’Est.

Sri Lanka jour 1 – Colombo – Galle

Voyage en famille au Sri Lanka

Si vous partez par Quatar ou Emirat, vous arriverez au petit matin à l’aéroport international situé à 35 km de Colombo. On a donc profité de cette arrivée à 3h30 du mat pour filer directement vers le sud via la nouvelle voie express et atteindre Galles, ni vu ni connu vers 9h !
On a pris soin au préalable de demander à l’hôtel un « early booking » nous permettant de finir notre nuit dans la chambre pour émerger en fin de matinée, à peu près frais et partir à la découverte de la jolie ville de Galle !

Galle est divisée en 2 parties : la vieille ville, à l’intérieur du fort et la ville nouvelle qui ne présente aucun intérêt à part trouver une banque pour changer de l’argent !

A Galle, on a aimé:

– se balader tout autour du fort, le long des remparts qui dominent la mer, superbes ! On entre dans la vieille ville vraiment charmante, avec ses bâtiments coloniaux hollandais, ses échoppes, églises, temples, cafés, petits restos… 

– se laisser surprendre par un dresseur de serpent, qui, moyennant quelques centaines de roupies (100 roupies = 0,57 euros) fera danser son cobra au son de sa flûte tandis qu’il vous proposera de caresser son boa et que son petit singe fera des pitreries devant vous. Une grande joie pour les enfants !

– faire du shopping dans les jolies boutiques de la vieille ville (attention, après, vous ne retrouverez plus la même chose !)

– admirer le coucher du soleil en haut de la Peace Pagoda

Voyage en famille au Sri Lanka

– dormir dans l’ancienne commanderie du capitaine de Galle qui vérifiait l’entrée des bateaux. Cette superbe bâtisse coloniale propose une douzaine d’immenses chambres avec des salles de bain tout aussi grandes, un très beau jardin et une longue piscine où il fait bon se baigner après une après-midi en ville: Tamarind Hill

Sri Lanka jour 2 – Découverte de la côte Sud

Voyage en famille au Sri Lanka

Entre, une multitude de petits villages, de vendeurs de coco et de bananes ! Le décor est planté. On en prend plein les mirettes comme cette plage sauvage avec, à droite, le littoral et sa succession de plages superbes, croissants de lune au sable blanc bordées de cocotiers, à gauche, le vert des bananiers, des rizières, des plantations variées…

Les stations balnéaires se succèdent mais on ne s’y arrêtera pas, dommage ! Les conseils de Karina se révèlent exact (merci Karina !): trop de vent, trop de vagues ! Les plages du Sud, c’est top, mais en hiver !!! 

Le temple de Weherahena 

Vu dans le guide du Lonely Planet, le temple de Weherahena à la sortie de la ville de Matara est une immense grotte artificielle contenant 200 fresques de la vie de Boudha à la façon d’une bande dessinée.
Si les images en elles-mêmes ne sont pas assez explicites pour nous permettre de comprendre sa vie, le gentil vieux guide vous racontera en détail et avec beaucoup de pédagogie la vie et la philosophie de Boudha. Un vrai cours de religion captivant, en anglais certes mais avec des mots simples me permettant de traduire en simultanée aux enfants qui ont adoré l’histoire. Je dirais que ce cours fut indispensable pour ensuite apprécier pleinement les visites des autres temples même si à chaque fois, un gentil guide nous renseignait sur un autre point de détail comme les sept différentes positions de Boudha où la façon de reconnaître si Boudha allongé est mort ou juste au repos… En fin de visite, on découvre un immense Boudha avec, à ses côtés, des statues des dieux hindous !!!

A droite, le littoral et sa succession de plages superbes, croissants de lune au sable blanc bordées de cocotiers, à gauche, le vert des bananiers, des rizières, des plantations variées…

Parc national de Yala

Arrivée en début d’après-midi aux portes du parc national de Yala pour un safari que l’on réserve le lendemain matin pour 6h45 ! On est venu pour ça !

On profite de l’hôtel, le Laya Safari resort, situé aux portes de la réserve et sur une immense plage sauvage ! Ce superbe complexe propose des bungalows de 2 niveaux avec une chambre façon suite par niveau. La piscine à débordement qui donne sur la mer fait le bonheur des enfants. On se sent au bout du monde, avec le vent qui souffle sur la dune et la brousse à perte de vue derrière nous !
Laya Safari

Voyage en famille au Sri Lanka
vacances en famille au Sri Lanka

Sri Lanka jour 3 – Safari dans la réserve de Yala

Debout à 5h45, dans la jeep à 6h15, petit déj préparé par l’hôtel casé à nos pieds dans des boîtes cartonnées, appareils photos chargés, de tenues de brousse vêtus, éléphants, léopards, crocodiles, nous voilà !

On entre dans la réserve le jour à peine levé, les jeeps sont nombreuses mais très vite, elles se dispersent sur le site.

vacances en famille au Sri Lanka

Les chauffeurs connaissent la réserve comme leur poche et savent où trouver les animaux. 
Crocodiles par dizaine, buffles, biches, paons, colibris, martin-pêcheurs, mangoustes, singes, sorte de flamants roses et enfin famille d’éléphants (avec 2 bébés…), manque juste le léopard qui ne se montrera pas ce jour-là.

vacances en famille au Sri Lanka

A 10 heures, les jeeps se réunissent près d’une belle longue plage pour la pause petit-déj.

vacances en famille au Sri Lanka

A 11 heures, on quitte la réserve, les enfants ont des étoiles plein des yeux !

Safari à la hauteur de nos espérances: beaucoup d’animaux vus et surtout pas de jeep les unes derrière les autres, le guide a réussi à nous faire ressentir ce petit frisson d’aventure ! 
Attention, si vous optez pour le safari en début d’après-midi, vous risquez d’être déçu car les animaux se montrent moins, cachés à l’abris du soleil !

Sri Lanka jour 4 – Région montagneuse

C’est la route la plus difficile du voyage ! On monte dans les montagnes, donc ça tourne !
On prévoit sacs vomito et médocs préventifs !

Voyage en famille au Sri Lanka

Changement radical de décor au fur et à mesure qu’on grimpe : les bananiers et cocotiers font place aux plantations de thé et aux cascades. Les nuages s’accrochent aux montagnes et la température baisse.

Sri Lanka en famille

Arrivée dans la petite ville d’Ella: ambiance randonneurs, petits bars et restos plein de touristes grosses chaussures de marche aux pieds !

C’est d’Ella qu’un petit train transporte ses voyageurs à travers les plantations de thé. 

Sri Lanka

Les marcheurs trouvent donc de belles balades à travers les plantations de thé ou vers des cascades avec des points de vue somptueux sur les montagnes, plus au loin la plaine et même l’océan par temps très clair. 
La plus connue des randonnées est celle qu’on appelle : Little Adam’s Peak (une randonnée de 2 heures à travers les plantations et avec un point de vue magnifique au sommet)

Little Adam's Peak Sri lanka en famille

Autres points d’intérêts :
– Rawana Ella Falls : de superbes cascades où l’on peut se baigner.
– Le sommet de Ella Rock : une randonnée de 4 heures. La vue depuis le sommet est époustouflante. Faites-vous accompagner par un guide car le sentier n’est pas très bien indiqué.

Sri Lanka jour 5 – Nuwara Eliya

Ouf ! On y est !
Surnommée la « petite Angleterre », Nuwara Eliya était l’ancien lieu de villégiature des pionniers britanniques de l’industrie du thé (située à 1889 m d’altitude, c’est la plus haute ville du pays) car le climat plutôt frais leur convenait.

Voyage en famille au Sri Lanka

La ville a conservé une partie de son prestige passé avec de jolis hôtels de style colonial dont certains ont plus de 150 ans, des maisons de style victorien, son ancien champs de course (complètement laissé à l’abandon dans lequel des chevaux sans cavalier semblent vivre leur vie), le parc Victoria, superbement entretenu avec son gazon anglais, ses parterres fleuris et sa jolie petite aire de jeu, sa poste en briques roses avec sa boîtes aux lettres « red like in England », son golf, son « Hill Club », club sélect aux 600 membres à travers le monde et qui semble ne pas avoir bougé depuis 50 ans.

Maintenant, les restes du passé se mêlent à la « modernité » et le centre ville ne présente pas vraiment d’intérêt.

Si on s’arrête à Nuwara Eliya, c’est pour se balader dans les plantations de thé ou partir au petit matin dans les Horton Plains. Les plaines sont en fait un vaste plateau recouvert de prairies, fôrets, lac…pour en faire un paysage superbe à plus de 2000 m d’altitude. Puis tout un coup, le plateau s’arrête à « World’s End » pour tomber à pic dans le vide sur 880 m.

Pour faire plaisir aux enfants, on pourra également profiter des joies du lac récemment réaménagé avec nombre d’embarcation kitsch, pédalo en cygne ou en hélicoptère qui font la joie des Sri Lankais le week-end. J’avoue que je n’ai pas cédé, je ne me voyais pas passer 2 heures à faire du pédalo sur un lac artificiel !!!

Par contre, à 10 km de là, l’ancienne « tea factory » transformée en hôtel de luxe « Heritage factory » vaut largement le déplacement. Outre la rénovation impressionnante, le site est au milieu des plantations de thé. Un mini musée explique les différentes étapes de la fabrication du thé avec une vraie démo.
On peut bien sur acheter du thé sur place. Il est garanti 100% bio.

Voyage en famille au Sri Lanka

Si vous n’avez pas l’intention de faire des balades, une nuit à Nuwara est suffisante.
On dort dans le fameux « Grand hôtel » façon Tudor, avec sa façade qui en impose et son intérieur tout en boiserie. Les chambres, petites et vieillottes sont toutefois très décevantes avec en plus une odeur d’humidité…Il faut dire qu’à la nuit tombée, on a dû mettre un coup de chauffage dans la chambre et malgré cela, le froid persistant, on a demandé une couverture supplémentaire, qui est arrivée certes rapidement mais avec une telle odeur de moisi qu’on a demandé qu’ils nous en trouve une autre…
A savoir: l’hôtel exige pour dîner le soir dans la grande salle du restaurant une tenue « smart », c’est à dire, chemise, veste et pantalon (pas de jeans) pour les hommes et robes pour les femmes. Heureusement, un bar cosy propose une jolie petite carte.

Sri Lanka jours 6-7-8 : Kandy

Kandy est la capitale culturelle du Sri Lanka et la deuxième plus grande ville du pays.

Si vous voyagez en août, vous aurez la chance d’assister à l’extraordinaire « Esala Perahera ».

voyage en famille au Sri Lanka
Eléphant défilant lors de l’Esala Perahera

Il s’agit d’une procession immense en l’honneur de la « dent sacrée », relique de Boudha conservée dans le Temple de la Dent à Kandy. 
La procession, composée de danseurs, musiciens et éléphants richement parés et illuminés (70 éléphants défilant sous vos yeux !!!) est la plus importante fête du pays. Elle dure 10 jours en août, la procession prenant de plus en plus d’ampleur tout comme l’excitation de la foule au fil des jours (d’autant qu’à partir du 4ème jour, la relique est sortie du temple et installée sur un trône porté par l’éléphant le plus majestueux). 
Bref, à voir absolument. 

On y était le 1er jour et dès 5 heures du soir une foule dingue était assise à même le sol des trottoirs de la ville, attendant sagement 8 heures que la procession commence ! 

A savoir pour l’ « Esala Perahera »

Les hôtels proposent un package à 50 dollars par personne (rien que ça !) pour vous amener sur les lieux, et surtout vous installer confortablement sur une chaise en hauteur (des estrades en bois sont spécialement conçues pour l’évènement) avec en prime un petit encas.
Trouvant le tarif un peu exorbité (surtout à 4 !), et à vrai dire, ne m’attendant pas à cette foule, j’ai demandé à notre chauffeur-guide de nous amener sur place et me suis dit qu’on trouverait bien une place au milieu des locaux ! Le guide a super bien joué sur ce coup, nous emmenant directement au Pizza Hut à côté du temple, départ de la procession et a durement négocié le prix avec le patron qui proposait ses places sur l’estrade à 20 dollars par tête pour finir à 10 dollars. 
Installés plutôt confortablement (heureusement car la procession a commencé à 20h30, et je vous rappelle qu’on y était depuis 17h30, pour s’achever à 22h30 !)
Bon plan aussi le Pizza Hut, les enfants ayant passé le temps en mangeant leur plat préféré !!!

L’« Esala Perahera »:
La procession est incroyable ! Danseurs, musiciens à percussions, éléphants défilent toujours plus nombreux durant deux bonnes heures ! Les lumières donnent un caractère mystique à la fête et la foule amassée n’en perd pas une miette. 
Pour la petite histoire, chaque boudhiste doit au moins une fois dans sa vie assister à l’ « Esala Perahera », notre guide nous expliquant que les parents amenaient leurs très jeunes enfants pour qu’ils aient ainsi un meilleur « karma » (plus de chance dans leur vie) !
Le retour à l’hôtel, un peu excentré est épique car la procession qui traverse la ville et la foule qui se lève une fois la procession passée rendent difficile toute traversée de rue !

Conseil sur l’hôtel :
Attention si vous êtes à Kandy durant l’Esala Perahera:
– et d’une, les hôtels sont pris d’assaut donc il faudra réserver tôt
– et de deux, choisir un hôtel en centre ville signifie rues bloquées, bondées et bruit la nuit. 
Notre conseil:
– Choisir un hôtel un peu excentré, ou face au lac du Temple de la Dent.

Orphelinat des éléphants de Pinnewala

Orphelinat des éléphants de Pinnewala

Le lendemain, on file à l’orphelinat des éléphants de Pinnewala à 1 heure de Kandy (avec les embouteillage, compter 1h30 minimum !)

Le moins de l’Orphelinat des éléphants de Pinnewala : un peu piège à touristes !

Le plus plus plus de l’Orphelinat des éléphants de Pinnewala: les enfants adoreront voir de très près les 40 éléphants se baigner dans la rivière, leur donner à manger de la pastèque et des bananes et même donner le biberon aux petits éléphanteaux !

Orphelinat des éléphants de Pinnewala

Bon timing : 
– Y arriver vers 11h30 tandis que les éléphants se baignent, 
– profiter jusqu’à 13h30 de les observer dans l’orphelinat, leur donner à manger et faire un peu de shopping dans la rue touristique
– donner le biberon à 13h30 (ça dure 30 secondes et le dresseur tient le biberon aussi, mais c’est chou !) 
– déjeuner au resto qui surplombe la rivière et revoir les éléphants faire trempette de haut cette fois.

Coup de cœur :
On rapporte cartes postales ou bloc-note faits en « caca d’éléphant » après avoir appris comment ils procédaient dans l’arrière-cours de la boutique ! C’est écolo et super beau !

Jours 9-10-11 Triangle culturuel : Dambulla – Sigyria – Polonnaruwa

Ici, on pénètre dans le Sri Lanka des cités anciennes, fascinant, même pour de jeunes enfants tant les sites sont surprenants !

Dambulla et son Temple du Rocher

Après une redescente des montagnes quelque peu cahotique (routes sinueuses, tuk tuk au milieu, camions doublant n’importe comment), mais des paysages de plantation de thé à perte de vue magnifiques, on arrive enfin dans la vallée et on retrouve bananiers et cocotiers et petits vendeurs de fruits le long des routes !

Dambulla est un gros bourg avec un marché de gros. Camions se tassent à l’entrée avec toute sorte de marchandises.

On arrive enfin sur le site, reconnaissable par un énorme Boudha surplombant un bâtiment assez kitch qui fait office de musée.
Partout, des singes créent l’animation.

Voyage en famille au Sri Lanka

Mais le véritable site se trouve tout en haut ! L’ascension se fait par des escaliers et tout le long, les singes attendent le touriste ! A l’arrivée, le plateau domine toute la région, offrant un panorama superbe.
On laisse ses chaussures au gardien de chaussures puis on pénètre dans l’enceinte des 5 temples troglodites absolument incroyables ! 
Dans le 1er, un Boudha géant sculpté d’un bloc dans la roche (datant du 1er siècle avant JC) gît ! 
Les autres grottes sont toutes aussi incroyables, alors pour garder l’effet de surprise, je ne vous en dis pas plus !

Dambulla et son Temple du Rocher
Dambulla et son Temple du Rocher

Bon à savoir:
– Les enfants râleront un peu de monter tant de marches mais entre les singes et la promesse d’entrer dans des grottes très spéciales, ils oublieront le trajet ! 
– Pensez à acheter de l’eau fraîche vendue à mi-parcours. 
– Prenez un guide qui vous expliquera l’histoire passionnante de ces grottes !

Le rocher de Sigyria

Alors on vous prévient tout de suite :
– Si vous avez le vertige, oubliez !!!
– 1200 marches il vous faudra monter !!!

Une fois ça dit, le Rocher de Sigyria reste un temps fort du voyage !

rocher de Sigyria
rocher de Sigyria

Conseils :

Petit tour en éléphant

Sigyria, vous pourrez:

Pollonaruwa, ancienne capitale du royaume cinghalais

Très beau site archéologique. 
Comme il est très étendu, il se visite en vélo (ce qui en plus permet de faire avaler la pilule d’une visite pour laquelle les enfants vont rechigner !)

sri-lanka-polonnaruwa

Des guides à l’entrée vous proposerons leurs services ce qui s’avère utile vu la superficie du site mais attention à bien négocier dès le départ le tarif en étant clair sur le fait qu’il n’y aura pas de rallonge. On s’est fait avoir avec un prix de base de 3000 roupies suivi du « et ensuite selon votre appréciation » sauf qu’après lui avoir donné 4000 roupies, le guide a jugé que ce n’était pas ce qui se faisait et a exigé 5500 roupies #mauvaisefoi-faischierpourbienparler#

Le Lonely Planet conseille d’y passer la journée ! 
Comment dire, avec des enfants, même en s’amusant sur les vélos déglingués, 3 heures max, c’est largement suffisant !!! 
N’oubliez pas qu’il s’agit d’un site archéologique, certes avec de très beaux vestiges mais qui restent assez impénétrables pour nos loulous, d’autant que les statues de Boudha, ils commencent à en avoir leur claque !!!!

Parc National de Minneriya

Si vous n’avez pas encore eu l’occasion de faire un safari ou si les enfants vous en redemandent, prenez le temps de visiter cette réserve.
D’autant que si vous voyagez en août, vous aurez la chance d’assister au « rassemblement » ! Pas moins de 200 éléphants se rassemblent autour d’un certain point d’eau durant plusieurs semaines pour y dévorer l’herbe grasse et verte qui y pousse durant la saison sèche lorsque le réservoir est presque sec !
Alors on ne vous cache pas que vous ne serez pas les seuls ! 30 jeeps pleines de touristes s’amasseront autour de la zone mais le spectacle reste surprenant !!!

Un hôtel de rêve en pleine nature

On a certes cassé notre tirelire mais quel endroit magique ! En pleine nature, dans des bungalows sur l’eau au charme fou, je dois dire que c’est le Jetwing Vil Uyana est plus bel hôtel où j’ai pu aller ! Et le petit déjeuner ski lankais, mémorable !

Sri Lanka jours 12-13-14: Côte Est, Trincomalee

A défaut de pouvoir profiter des magnifiques plages du sud en août, la mousson entraînant une mer avec de très fortes vagues et beaucoup de vent, on décide de finir notre séjour sur les plages de la cote Est, non atteintes par la mousson.

A savoir:
il est mentionné dans le guide que Trincomalee fut très touchée durant la guerre. Aujourd’hui, même si on ne fait que traverser la ville, sans intérêt, je trouve, on constate encore une forte présence militaire…

Les plages d’Uppuveli et de Nilaveli

Imaginez une immense plage, sauvage, avec un sable jaune pâle, une eau turquoise et des bosquets verts tendres qui la borde ! Vous y êtes !
La plage d’Uppuveli est moins sauvage que celle de Nilaveli. Les hôtels longent la plage, mais attention, ils restent peu nombreux !

Les plages d'Uppuveli et de Nilaveli

Sur la plage de Nilaveli, à part l’hôtel dans lequel nous étions, c’est complètement vierge ! Incroyable même ! Il y a un côté « bout du monde » qui peut même être un peu flippant. Si vous comptez sortir le soir boire un verre, oubliez !

sri-lanka-hotel-jungle-beach

Du coup, misez sur un hôtel top ! L’agence nous avait dégoté l’hôtel Jungle Beach: bungalows ravissants, décoration extérieure façon « arbre des Robinsons » avec en plus une très belle piscine et l’accès à la plage immédiate. Carte excellente (heureusement car aucun resto dans le coin !)

sri-lanka-hotel-jungle-beach

Au programme: repos, lecture, baignade, bodysurf (il y a des petites vagues) ou jetski…

Excursion à Pigeon Island

sri-lanka-en famille

Cette minuscule île située à 10 minutes en bateau de la plage de Nilaveli est entourée de récifs. Vous pourrez donc y admirer une multitude de poissons multicolores, coraux encore vivants, petits requins de récifs et autres langoustes !!!
A faire absolument même avec de jeunes enfants car l’endroit est très sécurisant et les poissons sont magnifiques.

A savoir:
les bateaux partent directement de la plage de Nilaveli mais il vous faudra avant prendre les billets pour visiter Pigeon Island à la billetterie sur la plage (10$ adulte /5$ enfant).

Sri Lanka jour 15 – retour Negombo

Très longue route puisqu’on doit traverser d’est en ouest tout le pays soit près de 6 heures de voiture sur des routes majoritairement en mauvais état ! Et en plus 2 arrêts par la police !!!

N’ayant pas le temps de visiter Colombo, on opte pour un hôtel à Negombo située à quelques kilomètres de l’aéroport international. Et on en profite pour découvrir les plages de l’ouest, beaucoup plus fréquentées, par les locaux cette fois ! 

sri-lanka en famille

A Negombo, la rue parallèle à la plage est pleine de boutiques de souvenirs et de marchands de pierres précieuses ou semi-précieuses, mais à y regarder de plus près, c’est très décevant !

On se rattrapera à l’aéroport où les boutiques sont beaucoup plus belles !!!

Ainsi s’achève notre périple: des souvenirs plein la tête, des images plein les yeux, de belles rencontres plein le coeur…

Sans eux, ça n’aurait pas été pareil !

Merci à Karina, sans qui ce voyage n’aurait pas été aussi réussi. je ne peux que vous recommander fermement de passer par son agence monsrilanka.com pour la pertinence de sa sélection et la qualité de ses prestations sur-mesure !

Merci à Namal et son épouse pour leur gentillesse.

Merci à Mano, notre chauffeur-guide, pour sa disponibilité, son aide précieuse et sa gentillesse qui ont largement contribuées au succès de ce voyage !

3 commentaires

  • Manon dit :

    Vos conseils sont précieux. Si je choisis une des destinations que vous décrivez je viendrai m’inspirer de vos conseils avant de partir.
    Merci encore 🙂

  • Maud dit :

    Merci pour ce recit detaille qui permet de faire un programme en connaissant les points positifs et ceux negatifs.
    Pour nous, la decouverte sera dans deux semaines.

  • Arbela dit :

    Merci pour ces précieuses informations qui semblent tout a fait correspondre à ce que je cherchais comme information. Moi qui n’ai jamais fait appel à quiconque pour m ‘aider à organiser un voyage je ne vais pas hésiter à demander de l’aide à Karina.
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *