Voyage à Bali en famille

Après une voyage façon « routard » en Indonésie il y a bien longtemps (aie !!!), sans enfants, les voilà assez grands pour découvrir sans ronchonner les trésors de Bali !
Alors, on est parti, en plein mois d’août pour presque 3 semaines d’émerveillement, sur une île où les gens la gentillesse des habitants et les paysages à couper le souffle ont rendu notre voyage… magique !

Informations pratiques sur le voyage décrit:
saison: été
durée: 2 semaines 1/2
Hébergement sur place: location villa à Cangu
Voiture: oui, avec chauffeur (compter 30 à 50 € par jour)
Voyage avec 3 famille, 4 enfants entre  8 et 11 ans

Préparations du voyage à Bali

Un voyage à Bali, ça se prépare largement en amont !
Et d’une, parce que les billets d’avion seront bien moins chers si on s’y prend au minimum 6 mois avant, 
et de deux, parce que c’est une destination très touristique (même si, sur place, il y a encore plein d’endroits sauvages), et donc, les villas au bon rapport qualité/prix/emplacement partent comme des petits pains !
Et de trois, parce qu’on ne part pas au bout du monde sur un coup de tête, si ?

Donc, si vous comptez partir à Bali, l’été prochain, vous avez compris, bouclez le vol en décembre et surfez sur les sites de villas à louer dans la foulée !

Formalités administratives

– Passeport en cours de validité
– Visa obligatoire que vous pouvez obtenir auprès de l’ambassade d’Indonésie en France (40 €) mais aussi et pour un prix moins élevé une fois arrivé à l’aéroport de Denpasar. Tout est prévu sur place. Ils acceptent les euros. On nous avait dit qu’on risquait d’attendre très longtemps aux caisses car l’aéroport avait du mal à gérer le flot des avions mais par chance, il n’y avait personne à notre arrivée et tout s’est fait en 10 minutes. Le visa est valable 3 mois.
Ambassade d’Indonésie: 47 Rue Cortambert 75016 PARIS (Tel : (+33) 01.45.03.07.60 Fax : (+33) 01.45.04.50.32)

– Aucun vaccin particulier, ni médicament contre le paludisme, vérifiez juste, que, comme pour n’importe quel voyage exotique, vos vaccins sont à jour.

Notre hébergement à Bali

Nous avons opté pour une villa en plein milieu des rizières à Canggu, à 5 minutes à pieds de la plage et 10 minutes en scooter de la ville de Séminiak. Une villa de dingue, avec piscine et salle de bain en plein air. Un havre de paix avec des réveils matinaux au chant du coq !

On pouvait aussi voir les balinais ramasser le riz vu qu’on était vraiment dans les rizières et j’ai vraiment adoré vivre dans ce paradis au milieu des rizières mais tout proche aussi de la ville et de la plage !

Voyage à Bali en famille

Bali regorge d’hôtels de toutes catégories et de villas de location.
Les villas sont spacieuses, modernes, et le personnel est inclus (femme de ménage, cuisinier, jardinier, vigile). Certaines villas proposent même dans le prix une voiture avec un chauffeur à disposition.

Pour un voyage en famille avec des enfants et des amis, la villa est la solution idéale, c’est même le pied intégral ! 
Il y a un jardin et une piscine, on n’a pas à se charger de l’intendance et on est chez nous !

Les villas peuvent être situées en plein coeur de la ville, à Seminiak par exemple ou plus isolées, dans les rizières.

Plages interminables et vagues incontrôlables !

Un jour sur deux, on part explorer l’île, ce qui veut dire que le jour où on ne bouge pas, on va à la plage. Et autant vous dire que la journée passée sur place nous permet vraiment d’apprécier la douceur de vivre balinaise et ses plages réputées ! La

Voyage à Bali en famille

La plage de Canggu, la plus proche de notre villa est très sauvage. Juste quelques surfeurs, un resto par ci par là, et la plage est à vous !
On a beaucoup aimé notre plage sauvage de Canggu, presque désertique avec juste un vendeur de maïs grillé dont on se régalait le soir à l’apéro !
C’est aussi l’occasion de balades immenses sur la plage partant de Canggu en direction de Tanah Loth, l’occasion de ramasser de superbes coquillages, d’admirer les bateaux des pêcheurs ou les surfeurs.

Voyage à Bali en famille

La plage de Seminiak quant à elle est immense et pleine de vie ! Maître-nageurs qui surveillent les courants et les vagues, centre de surf, vendeurs de chapeaux, lunettes, montres, paréo, bijoux, nourriture, gadgets…masseuses, manucures, restos, bars, transat…Vous serez sollicités assez régulièrement ! On y a fait un tour, histoire de voir, mais on a vite regagné notre plage sauvage, bien plus authentique !

Niveau baignades, c’est l’éclate ! Mais attention aux vagues et à la marée ! Se baigner à Bali, c’est se jeter dans un océan, certes chaud mais avec de grosses vagues façon rouleaux qui vous font tomber et tourbillonner. Les petits enfants éviteront ou resteront tout au bord tandis que les plus grands seront toujours sous la surveillance des parents.

Voyage à Bali en famille

Couchers de soleil incroyables

Parce que des photos valent mieux que de longues paroles, je vous laisse admirer le coucher du soleil sur la plage de Canggu ! Chaque soir, nous étions au spectacle !

Bali en famille

Les transport à Bali

A SAVOIR: Les balinais roulent comme des fous et la circulation est infernale avec des scooters dans tous les sens et des embouteillages parfois très denses selon les endroits. Donc attention quand vous prenez les routes balinaises !

Scooter dans les rizières à Bali

On a loué une voiture (en fait un mini-van vu qu’on était nombreux), pas cher du tout et après avoir fait une excursion sans chauffeur, on a vite demandé à l’intendant de la villa de nous réserver un chauffeur qui s’est ensuite chargé de nous conduire où on voulait ! Beaucoup plus simple et surtout moins stressant !

On a aussi loué des scooters (4 € par jour le scooter) pour les petits trajets. Hyper sympa, même si pas très très « secure » mais tellement plus simple pour aller en ville sans les enfants ! Sur la photo, le tour de scooter, c’est juste pour le fun, dans des petits sentiers déserts au milieu des rizières, sinon, c’est avec casque et surtout sans enfant à l’arrière ! Pas de méprise, on n’est pas des parents inconscients !

Restos et shopping à Bali

Voyage à Bali en famille
Bar le Kudeta, le soir, pour boire un verre avec vue sur la mer et le coucher du soleil

Vu qu’on avait un cuisinier qui cuisinait divinement à la maison, on en a profitait et on dînait tous ensemble à la villa des spécialités balinaises avec beaucoup de poissons et de crustacés.

Quand ça nous tentait, on partait pour une petite virée à Séminiak, l’occasion d’un massage, d’une manucure pour quelques euros ou d’un « fish peeling » (j’ai su après que les poissons pouvaient contaminer notre peau avec des microbes très dangereux, donc au bout du compte, à éviter) . 
La ville est certes très touristique (moins que Kuta toutefois) avec de nombreux bars, restos et magasins, où l’on trouve beaucoup de contrefaçons au détriment de l’artisanat balinais. Dommage !
Le « Kudeta » est THE place to be pour admirer le soleil se coucher dans la mer tout en sirotant un petit cocktail ! La « rue de la soif » est une enfilade de bars et de restos plutôt sympas. Attention, pour avoir une table sympa et à une heure correcte, il vaut mieux réserver !

Il y a aussi de nombreux marchés avec fruits et légumes tropicaux, poissons et colliers pour les offrandes ! Un pur bonheur pour éveiller les cinq sens, l’odorat étant largement mis à contribution, notamment avec les durians dont l’odeur est rebutante mais qui pourtant est un fruit très apprécié en Asie !

Vous trouverez aussi des marché avec de l’artisanat (planqué entre 2 étals pour touristes) !

Bali en famille
Bali en famille

Ubud – Monkey Forest – Balade dans les rizières

La Monkey Forest est un endroit très touristique, mais c’est une valeur sure avec des enfants tant les singes sont partout, quémandant de la nourriture, volant les bananes et amusant la galerie. 
Le Temple n’est pas très intéressant mais vaut le coup quand même car on se croit vraiment plongé dans le Livre de la Jungle au moment où les singes et Baloo swinguent comme des fous.

Bali en famille - Ubud, la Monkey Forest et les rizières

Ubud, est réputé pour être le centre culturel de Bali.
Il faut savoir que c’est aussi le repère des touristes
L’ambiance reste sympa avec d’excellents restaurants, de jolis temples, vous pourrez vous laisser tenter par un spectacle de danse balinaise et rapporter de l’artisanat local. Mais c’est hyper touristique ! J’ai connu Ubud dans les années 90 et c’était un joli village avec beaucoup d’artisanat mais aujourd’hui, c’est une succession de magasins qui vendent tous la même chose !

En revanche, je vous recommande vraiment la balade dans les rizières, soit en marchant 1 heure ou deux aux alentours (superbe au moment du soleil couchant) ou en prenant du centre le sentier pédestre en direction du village des peintres-paysans de Keliki, à peine 3 heures d’une marche au coeur des paysages et de la culture balinaise pour quelques euros par personne, retour motorisé inclus. Pour cette balade, Dolit, le guide vous fera traverser les paysages et rizières qui font l’objet de leur peinture traditionnelle. Arrivés au village de Keliki, Dolit vous invite à boire chez lui un café fait maison et si vous lui demandez (pour 2 euros) vous sert un repas à la table de son école de peinture traditionnelle qu’il a créee pour former les enfants non-scolarisés du village. Puis retour en 15 mn vers Ubud. Le tél de Dolit est le 08155791433 (demandez à la réception de votre hôtel de le composer).

Autre bonne idée: la balade dans les rizières en vélo !

Bali en famille - Ubud, la Monkey Forest et les rizières

Temple de Tanah Lot

Le temple de Tanah Lot se dresse sur un rocher isolé dans la mer ! Impressionnant !
Dommage qu’il y ait pléthore d’échoppes attrape-touristes tout au long du chemin. En même temps, ça fait parti du folklore local, on a trouvé du beau tissus balinais pour 3 fois rien, juste en face d’une boutique « Ralph Lauren » 100% contrefaçon à éviter !

Bali en famille - Temple de Tanah Lot

Sur place, le temple de Tanah Lot est accessible ou non selon les vagues et la marée. 
Les enfants ont adoré cet endroit parce que l’accès n’est pas facile, il faut aller dans l’eau, lutter contre les vagues et le courant, risquer de tomber dans l’eau tout habillé, alors forcément, ils aiment ! (on vous rassure, aucun danger !)
Une fois sur place, on reçoit une bénédiction avec grains de riz collés sur le front moyennant quelques pièces.

La cerise sur le gâteau: les cerf-volants « bateaux » qui volent dans le ciel ont ravi les enfants (qui sont partis avec) et la vue imprenable sur le temple depuis les terrasses des cafés surplombant la falaise, magique au coucher du soleil !

Bali en famille

Lac Tamblingan et lac Bratan

Associer culture et aventure pour plaire aussi bien aux petits qu’au grands, tel était notre objectif pour cette longue journée au coeur de Bali !

Au programme pour commencer, balade dans la forêt primaire qui entoure le lac Tambligan.

Après les routes encombrées, puis la route sinueuse qui grimpe puis descend le long du volcan, on arrive enfin au bord du lac Tambligan où des guides nous attendent dans leur maisonnette.
C’est parti pour une petite balade d’une heure et demi dans la forêt primaire, avec ses lianes auxquelles on se suspend façon tarzan, ses arbres énormes dans lesquels les enfants se glissent, ses fougères, cocotiers…Le chemin est facile et nous mène à un petit temple ravissant, au bord du lac. 

Bali en famille - lac Tamblingan

De là, on descend sur la berge pour embarquer sur une embarcation traditionnelle: une sorte de catamaran formé par 2 pirogues taillées dans des troncs d’arbres et reliées entre elles.
L’embarcation est lourde, et les pagaies, taillées elles-aussi dans le tronc pèsent une tonne ! 
Les enfants se battent pour pagayer mais nous laissent vite leur place ! On se croirait presque à Koh Lanta !

Après une bonne demi-heure de « pagayage » (de l’action de manier les pagaies), je suis plus qu’heureuse de parvenir sur la terre ferme, les bras bien endolories par cette foutue traversée, même si le paysage en vaut l’effort !

Etape 2: le lac Bratan à quelques kilomètres de là.

Le Lac Bratan, deuxième plus grand lac de l´île se trouve à plus de 1000m d’altitude, c’est un ancien cratère de volcan qui s’est rempli d´eau.
Sur le lac Bratan, on peut admirer un magnifique temple fondé au XVII ème siècle, dédié à la déesse Dewi Danu. Les touristes, assez nombreux, sont des locaux et on adore les petites cahutes qui vendent fruits, chips ou arachides !
Pauses photos obligatoires, c’est très beau.

Un peu plus loin, un joli marché mérite de s’y arrêter, même si on vous alpague pour vous vendre fausses Rolex ou Cartier ! Les étals sont colorés, plein de fruits et légumes, de remèdes ou objets en bois.

Les rizières en escalier, paysage d’une incroyable beauté !

Impossible de visiter Bali sans partir à la découverte des fameuses rizières en terrasse, paysage emblématique de Bali!

Les rizières en terrasse de Sidemen, après Ubud forment un paysage extraordinaire tout comme les rizières en terrasse de Jatiluwih, inscrites au patrimoine mondial de l’Unesco. 

Bali en famille - rizières

Situées à quelques dizaines de kilomètres du lac Bratan, elles se découvrent après une route en lacet qui n’en finit pas.
Et quel spectacle !
Même par temps nuageux, la beauté de ce paysage réalisé par les mains de l’homme laisse sans voix !

Les Iles Gili ou tout près du paradis !

Pour profiter d’une mer turquoise et calme, impossible à trouver à Bali, on finit notre virée indonésienne par quelques jours sur l’île de Gili Trawangan.

Bali en famille - iles Gili

Les îles Gili sont 3 petits îlots au large de Bali, accessibles en bateau en 2h30 (normalement, nous on a mis 5 heures parce qu’un des 2 moteurs du bateau est tombé en panne durant le trajet !!! ). 
Les îles sont minuscules, sans voiture, on y fait le tour à pied ou en charrette ! Charmant et typique !

Iles Gili - bali avec les enfants

On y va pour profiter des plages paradisiaques, de l’eau limpide et turquoise, admirer la faune marine en embarquant pour la journée sur un bateau traditionnel ou simplement de la plage avec son masque et tuba.
On a tous adoré cette petite escapade de 3 nuits (suffisant).

Le programme sur les îles Gili

Iles Gili, virée en bateau avec les enfants
Iles Gili - Bali en famille
Iles Gili - Bali en famille

– Dégustation de poissons grillés ou fruit de mer dans un des nombreux restos, les pieds dans le sable.

– Tour en calèche avec les enfants ! C’est un peu attrape-touristes, mais eux, ils adoreront !

Iles Gili - Bali en famille

Galère imprévue mais fréquente pour se rendre aux Iles Gili

Le voyage: à l’aller au lieu des 2h30 prévus, on a mis 5 heures car un des moteurs est tombé en panne (ce qui semble assez fréquent) et au retour, le bateau prévu a été purement et simplement annulé. on a donc dû batailler pour les obliger à mettre à l’eau un autre bateau en prétextant qu’on avait un vol le soir, sinon, on était bons pour attendre toute la journée un bateau qui en plus nous conduirait au port le plus éloigné de Bali ! Le trajet retour a duré pas loin de 5 heures et nos bagages ont été trempés faute d’endroit pour les protéger. Du coup, les vêtements du dessus étaient trempés et ensuite, les fermetures des valises (non rincées à l’eau claire, j’avoue), avec le sel n’ont plus fonctionné (3 valises à la poubelle, merci !!!).
Bref, tout ça pour dire qu’il faut prévoir une journée pour le retour des îles Gili et donc un vol jamais le jour même, des médocs contre le mal de mer, et un grand sac poubelle par valise pour les protéger.

Ce que les enfants ont préféré

Bali en famille

Le regard d’un enfant en voyage est bien différent de celui d’un adulte.
Nos enfants ont eu la chance immense de découvrir cette île merveilleuse très jeunes et voilà ce qu’ils ont le plus apprécié: !  

Bali en famille

Nos déceptions

Ben oui, Bali , on a adoré mais quelques trucs nous ont quand même agacés.

Bali en famille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *