Fini le linge par-dessus la tête !

Entre les 2 tenues quotidiennes de Rose (elle a sport tous les jours mais se change à l’école car elle déteste les joggings qui « ressemblent à des pyjamas »), Mister Eliott, spécialiste es tâches (faut dire, son pantalon lui sert de serviette), et les 5 chemises hebdomadaires de Loulou, toutes les semaines, c’est pareil, le linge s’accumule, les étendoirs débordent et le repassage vire au cauchemar !

Et si on essayait de rationaliser tout ça !
Nos suggestions:

Fini le linge éparpillé

✔ On instaure la mise obligatoire des vêtements sales dans le panier de linge sale que vous placerez dans la salle de bain: pour commencer, demandez aux enfants de se déshabiller dans la salle de bain en leur montrant comment mettre leurs vêtements directement dans le panier, puis ils adopteront le réflexe. 
✔ Même combat avec Loulou. S’il a l’habitude de laisser choir chemise, pantalon, caleçon au pied du lit chaque soir, sachant que fée du logis passe derrière lui, et bien, dites-lui qu’à partir d’aujourd’hui, c’est fini ! Balisez le chemin jusqu’au panier de linge sale avec des canettes de bières ou ses journaux préférés, résultat assuré !

Fini les machines du week-end archi-bourrées, le manque de place sur l’étendoir

✔ On lance la machine le matin pour l’étendre le soir en rentrant (ou mieux pour les plus courageuses, on lance la machine le soir pour l’étendre le lendemain matin, les tarifs électriques étant moins chers la nuit).
✔ On abuse des programmes demi-charge qui permettent de lancer plus de machines, soit moins de linge à étendre à la fois = étandage plus rapide et séchage plus facile

Fini l’étandage à la va-vite !

Si vous voulez passer le moins de temps possible au repassage, appliquez-vous lors de l’étendage de votre linge !
✔ On secoue les vêtements sèchement avant des les étendre correctement sur l’étendoir en limitant les pinces à linge qui marquent.
✔ On récupère les cintres du pressing et on les utilise pour suspendre chemises, tee-shirts, robes d’enfant qui seront plus faciles à repasser.
✔ Même dans un petit appart, on tend un fil pour étendre draps et couettes (le fil rétractable comme à l’hôtel au dessus de la baignoire est un bon compromis).
✔ On opte pour un étendoir à linge adapté à notre espace. Jetez donc un oeil sur notre sélection.

Fini les heures de repassage !

✔ Si on peut, on étend le linge dès la fin de la machine, parce que s’il y reste toute la journée, vous le sortirez complètement chiffonné !
✔ Avant de l’étendre, on le secoue sèchement une fois ou deux (on l’a déjà dit, mais on le répète !).
✔ On repasse le minimum: le linge correctement étendu peut même se passer d’être repassé (au moins pour une bonne partie), il suffit juste d’un petit coup de « lissage » avec vos mains avant de le plier.
✔ On plie correctement le linge dès qu’on l’enlève de l’étendoir: ce qui n’a pas besoin d’être repassé va immédiatement dans les armoires et ce qui doit être repassé ne sera pas chiffonné avec plein de mauvais plis. 
✔ On laisse sur cintre les chemises de Loulou (en les mettant les unes sur les autres), il y aura peu de plis.
✔ Et si ça reste trop contraignant, on apporte les chemises de Loulou au pressing par lot de 5: la plupart proposent des tarifs vraiment intéressants et on négocie !
Et normalement, le panier de repassage a bien diminué.
✔ Enfin, on investit dans une centrale vapeur: c’est dingue le temps qu’on gagne !

On adopte les gestes malins !

✔ On troque notre vieux panier à linge pour un panier à double compartiment: un pour le linge clair et l’autre pour le foncé
✔ On ne lance jamais de machine sans y avoir glissé une lingette « anti linge déteint ». Fini la mauvaise surprise du top violet qui s’est glissé dans le linge clair !
✔ On utilise un sac à linge pour la lingerie fragile et un autre pour les chaussettes (et fini les chaussettes orphelines !)
✔ Si l’appart est rikiki, pourquoi ne pas investir dans une machine combinée à laver et sèche-linge

Et tout le monde participe ! Homme et enfants sont de la partie ! Il suffit juste de bien définir les tâches et de ne surtout pas râler, même si le travail n’est pas fait comme vous auriez aimé …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *