Notre sélection d’étendoirs à linge

Maxime de femmes débordées:
« Pour passer le moins de temps possible au repassage, avec application ton linge tu étendras ! »

Petite enquête sur les différents types d’étendoirs à linge…pour découvrir celui qui va vraiment vous simplifier la corvée d’étendage !

Etendoirs à linge pour celles qui ont la chance d’avoir un jardin

Pas de problème de place dans ce cas-là mais attention à la météo !
On opte pour un étendoir qui ne craint pas les bourrasques de vent, faute de quoi, on retrouve étendoir et linge au sol, l’étendoir tout démonté et le linge plein de terre, bon pour refaire un tour dans la machine à laver !

La solution: l’étendoir dont les pieds sont profondément enfoncés dans le sol comme le séchoir rotatif.

Etendoir à linge pour les tous petits espaces

Pas facile, mais on y arrive ! 
La première mesure pour un étendage facile :…ne pas avoir trop de linge à étendre pardi !
On privilégiera donc les machines fréquentes pas trop pleines plutôt que la machine hebdomadaire de 7 kilos bondées avec du linge par-dessus la tête à étendre !

Niveau étendoir, nos solutions petits espaces :
– les cordes à linge rétractables qu’on fixe au dessus de la baignoire (ou ailleurs): super solution pour 0 encombrement et surface d’étendage non négligeable ! Inconvénient: nécessite une excellente fixation (avec perceuse) dans les murs !
– l’étendoir qui s’adapte à la baignoire

Etendoir pratique tout espace

etendoir-tour

– On choisit un étendoir à roulettes pour le déplacer comme on veut (j’ai ce modèle  que je trouve super pratique)
– On vérifie que les petits éléments qui vont supporter les barres ne sont pas en plastique minable, sinon, c’est durée de vie limitée à coup sûr.

– On en achète deux si on a une grande famille, ça évitera de perdre du temps à trouver où caser tous les vêtements sur l’étendoir !

Étendoirs système D

– On garde les cintres du pressing qui serviront à étendre les chemises. Du coup, facile le repassage !
– On prend les cintres des costumes pour étendre les pulls (sinon, les cintres trop fins marquent aux épaules)

– On pique un long tasseau à Loulou pour s’en servir comme étendoir pour les draps et les nappes: on s’explique: on pose le tasseau entre deux éléments à bonne distance et au lieu de plier sa housse de couette en 4, on la suspend de toute sa largeur sur le tasseau et le tour est joué !

– On se sert du panier à linge en plastique en étendoir à chaussettes: une fois vidé, les parois sont parfaites pour les chaussettes, c’est dix fois plus rapide que de les suspendre à l’étendoir !

– Les radiateurs de salle de bain façon porte-serviettes sont idéaux en hiver pour faire sécher chaussettes et lingerie ou encore le tee-shirt préféré de Rose qui veut le remettre dès le lendemain.

On en pince pour les pinces à linge !

Pas si anodin que ça, l’achat de pinces à linge ! 

– Si elles sont trop petites, elles pressent le linge trop fort et laissent des marques disgracieuses.
– Si elles sont en bois, elles peuvent salir le linge.
– Si elles sont de mauvaises qualité, le ressort « saute » en un rien de temps, ou bien le plastique durcit et se casse…

On les choisit grandes, en plastique (tant pis si ce n’est pas écolo) en vérifiant qu’elles ne marqueront pas le linge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *