Mon homme se met au ménage !

Qui vous a dit que vous deviez vous farcir toutes les corvées de la maison. 
Personne ! Et surtout pas nous !!! 
Pour la bonne et simple raison que nous pensons fermement que le ménage de la maison est une affaire familiale à défaut d’être délégué à une tierce personne.
Votre homme et vos enfants ne l’entendent pas ainsi ! Ne baissez pas les bras…vous n’êtes pas là pour leur servir de femme de ménage !

Allez, pour éviter des situations trop conflictuelles, quelques astuces, un peu de négo et ils mettront la main à la pâte !

Comment convertir son homme en Tony Micelli ?

Vous vous souvenez de cette série « Madame est servie » tellement années 80 avec Angela, business woman divorcée qui recrute un « homme à tout faire » en la personne de Tony Micelli. Il astique la maison toute la journée, fait des cookies, écoute les histoires d’école des enfants et attend avec impatience le retour de sa patronne…

Si on parvenait à insuffler ne serait-ce que le dixième des talents ménagers de Tony à notre cher et tendre, on serait contente ! 
Ce qu’il va falloir lui faire comprendre, c’est que lui aussi aurait tout à gagner à nous délester: moins accaparée par les corvées, on est alors plus détendue et plus disponible…

Méthode 1 dite « pourquoi c’est moi qui m’y colle ? »

Il vous voit frotter, laver, ranger, cuisiner, et ne lève pas le petit doigt ou en fait le strict minimum parce qu’il se dit que vous n’avez pas besoin de lui…(il s’en auto-persuade en fait !)

« Non, mais il voit bien que je n’arrête pas » nous direz-vous. 

Oui, mais si vous ne lui pointez pas du doigt que ce n’est pas normal que ça soit vous qui vous tapiez 90% des tâches domestiques (allez 70% !) il ne va pas ouvrir le débat…

Alors on est directe sans être agressive, on lui dit qu’il n’y a pas de raison que ça soit nous qui assumions la quasi-totalité des tâches domestiques et qu’il a son rôle à jouer !
On peut définir ensemble une répartition des tâches.
Pour lui: , débarrasser la table, vider le lave-vaisselle, passer l’aspirateur, faire les courses au supermarché à tour de rôle…

Comment faisait-il avant de vivre en couple ? il ne vivait pas dans une porcherie ? Il n’oubliait pas de se nourrir ou ne mangeait pas tous les jours au resto…

Méthode 2 dite « de l’autre côté du lit »

Comme dans le livre d’Alix Girod de l’Ain ou le film avec Sophie Marceau et Dany Boom, vous échangez vos rôles. 

Bon, on ne vous parle pas d’aller au boulot de Monsieur tandis qu’il file au vôtre, mais juste le temps d’un week-end….et on débriefe le dimanche soir ! 
Normalement, il réalisera enfin que ça ne prend pas 3 minutes de préparer le repas, d’étendre 2 machines, de ranger le salon…mais attention hors de question qu’il commande une pizza et qu’il laisse le bazar dans le salon ! 

Au débrief, on fait une répartition des tâches à mettre en place dès le lendemain…

Méthode 3 dite « intimidation l’air de rien »

Chômage technique, vous connaissez…

Il ne veut pas participer activement et jure déjà qu’il en fait bien assez en débarrassant tous les soirs le plateau repas de la télé ! 
Qu’à cela ne tienne, vous oubliez de repasser ses chemises ou laver ses affaires de rugby et quand il s’étonne de ne pas les trouver bien pliées dans son armoire, vous lui rétorquez naïvement « Désolée Amour, je pensais m’y mettre après avoir préparé le dîner, nettoyé la salle de bain…mais vois-tu, je n’y arrive plus, alors je te propose de les repasser toi-même ou de prendre une femme de ménage… »

Au pire, il vous propose de l’aide, au mieux, une femme de ménage !

Méthode 4 dite « il en va de l’harmonie de notre couple »

D’après une étude de l’américain Scott Coltrane, sociologue à l’université de Riverside en Californie « Plus les hommes font de tâches domestiques, plus les femmes sont heureuses ».
« Quand les hommes font plus de travaux à la maison, la perception des femmes concernant l’équité et la satisfaction matrimoniale augmentent, et le couple traverse moins de conflits », selon le rapport.

 » Les thérapeutes disent qu’il existe une corrélation directe » entre le fait que les hommes fassent plus de travail à la maison et la fréquence des rapports sexuels, a indiqué Scott Coltrane. 

Logique: une femme aidée par son mari est moins stressée, plus disponible et détendue. Et puis, on apprécie ce soutien qu’on voit également comme une marque d’amour. Et qui dit amour, dit désir…CQFD !

– Et la charge mentale, on en parle ?

La charge mentale, c’est cette liste qui trotte dans notre tête en permanence !
Genre: prendre rendez-vous chez le docteur pour le vaccin du dernier, signer le cahier de correspondance, acheter des croquettes pour le chat, aller chez le cordonnier, réserver les prochaines vacances, inscrire fiston au foot, plier le linge, préparer le sac de piscine, mettre un mot à l’instit…Bref toutes ces choses à faire au quotidien, qui si on n’y pense pas ne seront pas faite parce que personne n’y pense à part nous !

Personne et surtout pas Loulou qui ne se sent pas concerné !
Parce que pour lui, il n’a pas à y penser, puisqu’on y pense !
Et si on lui dit d’y penser, il va oublier…

Alors pour alléger notre charge mentale et se décharger sur sa moitié, au choix:
– on lui fait des listes
– on lui explique comment faire des listes (il est capable de faire un business plan, alors faire et suivre une malheureuse liste, ça devrait aller !!!)
– on lui dit ce qu’il doit faire et s’il oublie, (genre emmener la petite chez le dentiste), il se débrouille pour rattraper son oubli …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *