Le Club FD

Mon déménagement

Ma maison

Découvrez les livres Femmes Débordées

LE LIVRE QUI VA VOUS SIMPLIFIER LA VIE AU QUOTIDIEN

Nouveau !

LE LIVRE QUI VA VOUS SIMPLIFIER LA VIE EN VACANCES

Mes outils malins du quotidien


Chaque jour ou presque, un bon plan, un conseil, une idée...Vite "aimez-nous !"

 
 
Adhérez au Club Femmes Débordées

Abonnez-vous, indiquez votre adresse mail.

Déménager en périphérie de Paris avec ses enfants : Bonne ou mauvaise idée ?

vivre en banlieue parisienne
Il y a maintenant plusieurs années, à la naissance de ma fille aînée, j'ai déménagé en banlieue parisienne !
Moi, la parisienne invétérée, qui, depuis la fin de mes études ne jurait que par Paris, j'ai fait ce choix difficile !
Je renonçais à vivre au coeur de cette ville trépidante, que j'adore pour offrir à ma nouvelle petite famille verdure, mètres carrés et air pur !!!
Adieu Paris, ses restos et cafés branchés, ses marchés animés, sa vie culturelle intense, sa profusion de boutiques et son architecture dont jamais, jamais, je ne me suis lassée …
Vivre à Paris, ça fait rêver mais ça a surtout un prix ! Et quand vous construisez une famille, la tentation de s’installer en banlieue se fait de plus en plus forte.

Alors si vous êtes sur le point de franchir le pas, si la tentation de vous installer de l'autre côté du périph se fait de plus en plus grande mais que vous vous n’arrivez pas encore à vous faire à l’idée d’habiter en dehors de Paris, voici pour vous le pour et le contre d'habiter en banlieue !

Les avantages d'habiter en banlieue parisienne

Plus d’espace

C'est souvent le premier critère de choix !
Habiter en banlieue c’est la garantie d’avoir plus de mètres carrés donc plus d’espace à vivre dans son home sweet home.
Vivre dans un appartement plus grand pour le même budget, quand on passe de 3 à 4, c'est tentant !
Les enfants auront chacun leur chambre, ce qui est loin d'être gagné quand on habite à Paris !
ET puis quand on vit dans un petit appartement, on se gêne mutuellement, et très vite, faute de place, c'est le bazar ! On crise, on crie, on essaie de ranger en permanence, on ne supporte plus les longues journées d'hiver les uns sur les autres et on n'a qu'une idée, quitter le "doux foyer" !!!

Un jardin pour le bonheur des enfants (et des parents !)

enfants dans le jardin de sa maison de banlieue
Après le choix du gain d’espace, celui du jardin !
Partir vivre en banlieue, c'est espérer trouver une jolie maison ou un appartement avec un bout de jardin pour le plus grand bonheur des enfants et des parents !
Quand on vit dans un appartement à Paris, dès qu'un rayon de soleil pointe, on se rue au square, au parc, au jardin public, voire, on quitte la capitale ! Et, on n'est pas les seuls ! Merci les squares bondés et les bouchons pour rentrer de week-end !

Tandis que dans son propre jardin, on installe portique et toboggan et on laisse les enfants jouer ...A eux (et à nous) la liberté !
On organise des barbecues en été (les parisiens seront très heureux de pouvoir s'évader dans votre verte banlieue !). On fait des goûters d’anniversaire avec plein de copains quand à Paris, on se limitait aux doigts d'une main. On installe des transats en été et même une petite piscine gonflable pour des heures de rigolade... On se vide la tête en jardinant, on plante jonquilles, tulipes, rosiers !

Un bout de jardin et c'est le paradis pour les grands et les petits !

Une meilleure qualité de vie

Rue de Rueil Malmaison
Crédit-photo ville de Rueil-Malmaison
Paris, c’est sorties et shopping à portée de main mais c’est aussi beaucoup de pollution, de bruit et de voitures!
En banlieue, vous profiterez du calme des petites villes, des rues moins fréquentées, des coins paisibles, le tout dans un environnement plus sain pour la santé de vos enfants. S’ils sont asthmatiques, choisir une banlieue où la verdure prédomine leur sera très bénéfique.

Plus d’économies

Le coût de la vie en banlieue est légèrement moins élevé que dans la capitale. Vous pourrez par exemple payer votre nounou moins cher et faire plus facilement vos courses dans les hypermarchés plutôt que dans les minimarkets dont les prix sont tout sauf mini !!!!

Plus de sport en plein air

Faire des balades en vélo au vert, des footings ailleurs que sur le bitume, du foot dans un stade aéré, du tennis en extérieur, de l’aviron sur la Seine, autant de possibilités de sport en plein air difficile à Paris !

Une vie moins anonyme

Parce que les villes de banlieue sont pour certaines petites, vous pourrez facilement vous faire de nouvelles connaissances.
Par exemple, en vous inscrivant à la salle de gym locale ou à la MJC pour pratiquer yoga ou théâtre, vous rencontrerez des personnes qui habitent votre quartier et ont des enfants qui vont à la même école que les vôtres…
C’est ainsi que je me suis fait un grand cercle d’amis : par le sport, par les enfants, par des connaissances que je retrouvais tous les matins au RER (!).
Et comme les logements sont plus grands qu’à Paris, c’est plus facile d’organiser des dîners les uns chez les autres et de se recréer ainsi une nouvelle bande de copains qui contribuera largement au fait qu’on se sent bien dans sa banlieue !

Des sorties au vert plus faciles

Bord de Seine Rueil Malmaison
Crédit photo ville de Rueil-Malmaison
Vous pourrez aussi découvrir les alentours de Paris entre châteaux, parcs et nature pour des dimanches en famille joyeux sans penser aux embouteillages de retour !

Dans le 78, entre le Château de Versailles et ses jardins, celui de Saint-Germain-en-Laye et sa forêt, la forêt de Rambouillet et les balades en vélo le long de la Seine ou de la Marne, vous aurez de quoi vous évader !
Dans le 92, le parc de Sceau vous ravira…
Sans parler des bases nautiques de St Quentin en Yvelines ou d’Enghien les bains, des parcours d’accrobranches un peu partout, du parc de Thoiry où les animaux en liberté s’observent comme dans un Safari !!!

Paris à portée de RER...

Et puis, la banlieue est à quelques stations de métro ou de RER de Paris !
Rien de plus facile que s’y rendre pour profiter des tous les avantages de la capitale sans en subir les inconvénients !
Et hop, l'expo au Grand Palais, le nouveau resto branché, le shopping du samedi entre copines, le concert de son artiste préféré…

Les inconvénients d'habiter en banlieue parisienne

Se rendre à Paris chaque matin

Si vous avez choisi de vivre en banlieue mais que vous bossez à Paris, renoncez à vous y rendre en voiture ! Embouteillage, stress, perte de temps assurés ! Prenez les transports en commun !

Même s’il y a régulièrement des problèmes avec la RATP (retards, incident voyageur, trains bondés…) c’est tout de même le moyen le moins stressant, je trouve pour se rendre chaque matin à la Capitale : un bon bouquin ou des copines qui font le chemin avec vous et le temps passe beaucoup plus vite !

Sortir sur un coup de tête

Quand on vit à Paris, si on a envie d’aller boire un pot, de dîner dans un resto Thaï ou indien, de se faire une toile, c’est facile, on sort de chez soi et on a le choix !

En banlieue, ce n’est pas toujours le cas. Certaines villes de banlieue proposent une vie extérieure animée mais d’autres sont plutôt très très tranquilles, 2 restos et même pas de ciné ! Et souvent, le lundi, tout est fermé !

Et se rendre à Paris après sa journée de boulot, c’est moins facile que lorsqu’il suffisait de descendre les 4 étages et de faire 30 mètres pour se rendre dans son resto préféré !

Voir ses copains parisiens

Un parisien ne se rend pas facilement en banlieue, sachez-le !

Passer le périph est pour lui une véritable expédition !
Alors si en plus, vous avez opté pour une banlieue de la seconde couronne, dites-vous que si vous ne faites pas l’effort de vous rendre régulièrement à Paris pour le voir, lui, viendra rarement à vous !!!!
Vous risquez donc à terme de perdre au fur et à mesure vos indécrottables copains parisiens !
Tout pareil, ce sera difficile pour vos enfants de garder le lien avec ses anciens meilleurs copains !

Pas grave, vous et eux vous en ferez d’autres ! Et les vrais de vrais franchiront le périph rien que pour vous (2 fois par an !!!)

Quelle banlieue choisir ?

Villiers sur Marne
En première couronne, les villes de banlieue sont très proches de Paris, permettant ainsi de s’y rendre facilement mais avec des prix élevés et des espaces encore très urbanisés.

La seconde couronne propose un mélange entre ville et nature (comme la Seine et Marne (77), les Yvelines (78), l’Essonne (91), l’Oise (60), le Val D’Oise (95)) avec des parcs et forêts et bénéficie de logement moins chers qu`à Paris.
Grâce au réseau de RER qui dessert certaines banlieues, il est rapide d’accéder à la capitale.

D’autres sont moins bien desservies et plus éloignées de Paris mais le prix de l’immobilier permet l’achat d’un bien qu’on ne pourrait même pas imaginer à quelques kilomètres de là !

Conseils pour un déménagement en douceur

Cette étape est toujours délicate pour ados et enfants. Pourtant, vous pouvez prendre certaines mesures afin de les habituer en douceur à ce nouvel environnement.

Se faire aider

Après réflexion, vous hésitez à vous installer en Seine et Marne ?
Vous ne connaissez pas les coûts d’un tel déménagement et les démarches à entreprendre ?

Vous pouvez alors faire appel à un site de déménagement en ligne pour vous épauler. Movinga, par exemple, délivre sur leur site conseils et informations pratiques avant de faire le grand saut, et se chargera de tout le déménagement de A à Z. Résultat : moins de stress pour toute la famille !

Se rendre sur place en famille

Par exemple, le week-end au lieu de flâner dans les rues de Paris, préférez passer la journée dans votre futur nouveau quartier avec vos enfants. Ils s’y habitueront plus facilement !
Montrez-leur leur future école, le stade où Junior fera du foot, les jolis coins, les magasins, les endroits sympas. Ils pourront alors imaginer un futur positif !

Les faire participer dans l’aménagement du nouveau logement

Pour qu’ils se sentent motivés par le déménagement, invitez vos enfants à ce projet !

Laissez-les choisir par exemple la couleur des murs ou le thème de leur chambre afin qu’ils se sentent au mieux dans leur nouveau cocon.

Une fois le déménagement effectué, ils se sentiront déjà chez eux !
Découvrez la « to-do liste » spéciale déménagement de femmes débordées pour vous simplifier l’administratif de votre déménagement.

Vos réactions

Manuela, le 03/08/2016
J'habite en proche banlieue parisienne (94) dans une ville où il y a le métro et le RER !! Et je n'échangerai pour rien ma maison contre un appartement parisien .Les activités de plein air sont nombreuses et les piscines municipales sont très spacieuses par rapport à Paris.La ville dispose de nombreux équipements sportifs et surtout les écoles ont des effectifs moins nombreux avec des espaces verts: la fête de l'école maternelle est un barbecue géant avec stands et spectacles.J'habitais le 91 il y a une vingtaine d'années et il est vrai que les soirées branchées c'était sur Paris.
Mais en restant proche de la capitale ,on peut se faire des virées inopinées car on circule mieux le soir à des heures tardives.

Réagir à cet article

Vous souhaitez réagir à un article, donner votre avis ou des astuces ? Remplissez le formulaire ci-dessous.
Nom

Prénom

Email

Je réagis à l'article

Votre commentaire