10 trucs à penser pour partir en vacances en voiture sans mésaventure

Les vacances approchent et cette année, vous avez décidé de partir en vacances en voiture comme un grand nombre de vacanciers risquez-vous de constater !

Vous ne serez donc pas les seuls sur la route !

Alors pour partir en vacances en voiture sans mésaventure, voici nos 10 trucs auxquels penser !

1- Préparez votre voiture

Plusieurs centaines de kilomètres de route vous attendent, il est donc nécessaire de faire réviser votre voiture par un professionnel. 

– Faites réviser votre véhicule en insistant sur les points de sécurité (freins, feux stop, batterie)
– Faites vérifier les niveaux d’huile, d’eau et de lave-glace ainsi que la pression des pneus
– Accordez une vigilance particulière à l’état des pneus

Petit conseil : si vous souhaitez attacher une remorque à votre voiture, n’oubliez surtout pas de prendre une seconde plaque d’immatriculation.

Et faites le plein d’essence, ça vous évitera les files d’attente aux stations sur l’autoroute ou l’angoisse de tomber en panne dans les embouteillages !

2- Équipez correctement votre voiture

Les vacances pour vous riment avec balades à vélo ! Mais la location de vélos qui coûte pour 3 semaines le prix du vélo de Paul ou de celui de Rose, pas question… vos vélos, c’est simple, ils partent en vacances avec vous !

Du coup, assurez-vous bien de vous procurer le porte-vélo adéquat, comme ceux proposés sur le site Rameder.

Et tant qu’à faire, n’oubliez pas la trousse de secours en cas de chute…

De la même façon, si vous croulez sous les bagages, pensez au coffre de toit qui vous permettra d’en mettre un max sans craindre pour votre sécurité !

3- Préparez votre voyage

Itinéraire:
Certes, votre voiture est équipée d’un GPS ou à défaut, vous téléchargez l’itinéraire dans votre smartphone, mais ne partez pas à l’aveuglette en vous fiant exclusivement au GPS, consultez votre itinéraire et réfléchissez aux différentes haltes.

Météo:
Vérifiez la météo et assurez-vous que vos balais d’essuie-glace fonctionnent correctement, notamment en été s’ils n’ont pas été utilisés depuis longtemps.

Trafic:
Vérifiez avant de partir l’état de circulation sur le site infotrafic . Ainsi, si des bouchons sont annoncés, vous pourrez réfléchir à un plan B (départ plus tôt ou plus tard, itinéraire bis…). L’appli Waze vous donne en temps réel le parcours le plus rapide !

Pourquoi d’ailleurs ne pas couper le voyage d’une ou deux étapes touristiques ? Renseignez vous sur les régions que vous traversez.

4- Respectez les consignes de sécurité avec les enfants

Vos enfants doivent être attachés correctement, donc oubliez le dodo complètement allongés sur la banquette ! Donnez-leur plutôt un oreiller bien moelleux qu’ils caleront contre la fenêtre et leur permettra de dormir confortablement et assis ! 

Votre enfant ne doit également jamais se tenir debout entre les sièges, c’est une évidence, mais même pour quelques minutes, dans les embouteillages, parce qu’il geint que la ceinture lui fait mal , c’est hors de question !
De la même façon, ne l’autorisez pas à passer la ceinture sous son épaule. Si la ceinture lui fait mal, achetez une protection de ceinture en peluche.

Attachez bébé avec sa propre ceinture, celle intégrée dans son siège auto, choisi en fonction de son poids et de sa taille. Et attention ! Pour des raisons de sécurité, il ne faut surtout pas passer au siège du groupe suivant de façon trop prématurée. La nouvelle réglementation R129 catégorise les sièges auto en 3 groupes selon la taille de l’enfant:
– pour les bébés de 45 cm à 75/85 cm suivant les sièges
– pour les enfant de 63/67 cm à 105 cm
– pour les grand à partir de 105 cm (la taille max n’étant pas encore définie)
La réglementation R44/04 prévoit quant à elle 5 groupes selon le poids de l’enfant et non la taille.

– Même si votre enfant vous dit qu’il n’est plus un bébé, sachez qu’il doit avoir 10 ans pour pouvoir s’asseoir sur le siège avant.

5- Ayez de quoi distraire les enfants

« C’est quand qu’on arrive ? » vous demandent-ils à peine partis depuis 10 minutes !!!
Voyager en voiture en famille peut vite devenir pénible avec des enfants. 
Entre les disputes, les cris et les pauses pour aller aux toilettes, le voyage peut vite tourner au cauchemar !

La bonne idée: prévoir à chaque enfant un petit sac à dos contenant de quoi le surprendre et l’ occuper dans lequel il mettra ce qu’il veut (consoles de jeu, lecteur MP3, jeux variés, cartes à jouer, livres, magazines …) et surtout dans lequel vous aurez glissé des petites surprises : photos, nouveau magazine, livre de blagues de toto, gadget musical, petit doudou, petite voiture ou petshops…

Et une fois toutes les surprises découvertes, sortez en encore une ou deux à mi-parcours ! Et imprimez nos suggestions de jeux pour faire passer le temps en voiture.

6- Pensez à de quoi sustenter toute la famille

En voiture, on s’ennuie et quand on s’ennuie, on a faim…

Alors si vous effectuez un long trajet, prévoyez déjà un bon pique-nique pour le déjeuner bien meilleur que les sandwich sous plastique de la station service ou le resto d’autoroute qui vaut une blinde ! Il ne vous restera qu’à trouver une table de pique-nique à l’ombre, recherche plus ou moins fructueuse selon votre heure de déj et l’autoroute empruntée !

Ensuite, prévoyez des petites douceurs qui régaleront les enfants et leur feront passer le temps !
Fruits (préparés dans une boite ou à mordre), biscuits secs (et sans chocolat qui coule), bonbons (c’est les vacances !). 

Et n’oubliez pas les bouteilles d’eau ! L’astuce, en mettre la veille au congélateur si vous voyagez par forte chaleur de façon à avoir de l’eau bien fraîche tout le long du trajet. Les premières bouteilles sortent du frigo et celles destinées à vous abreuver jusqu’à la fin du trajet du congélo !

7- Faites des pauses régulières

Savez-vous que la fatigue et la somnolence au volant sont impliqués dans 1 accident mortel sur 3 sur autoroute (source ASFA 2005). 

Pour maintenir votre niveau de vigilance optimal, une pause de 15 minutes toutes les deux heures s’impose ! Dès que la fatigue se fait sentir, arrêtez-vous sur une aire ; vous en trouverez une toutes les 15 km environ pour les aires de repos et 50 km pour les aires de service.

– Garez votre voiture dans un endroit calme
– Dégourdissez toute la petite famille en les faisant jouer ou courir 
– Buvez éventuellement un café

Et si la fatigue persiste, changez de conducteur si vous le pouvez, sinon, lors de la pause, inclinez votre siège et reposez-vous 15 minutes

Et surtout, avant un long voyage en voiture, assurez-vous de faire une bonne nuit, d’avoir mangé équilibré, et de bien vous hydrater durant tout le trajet.

Sachez aussi que deux heures est le temps maximum qu’un enfant peut supporter dans une même position.

8- Gardez la pêche avec une playlist que vous aimez

Même si vous faites des pauses toutes les 2 heures, que vous faites la conversation à Loulou et inversement, il arrive un moment où le temps paraît vraiment long !

La bonne idée: penser au préalable à se créer une playlist de ses musiques préférées pour une ambiance « crazy » ou plutôt zen selon l’humeur !

9- Soyez avertie sur les gestes à adopter en cas de panne

En cas de panne sur l’autoroute, informez d’abord aux autres que votre voiture a un problème en allumant les feux de détresse. Si c’est possible, rejoignez une aire de repos…

Sinon garez votre voiture le plus à droite possible sur la bande d’arrêt d’urgence, en laissant suffisamment de place pour permettre aux passagers de sortir par la droite (et jamais par la gauche) ! Surtout, n’essayez pas de réparer vous-même la voiture, le danger est trop grand !

Enfilez votre gilet jaune de sécurité avant de sortir de votre voiture et faites sortir les passagers uniquement par la droite du véhicule.

Mettez-vous en sécurité avec tous les autres membres de la voiture derrière la glissière de sécurité le plus loin possible de la circulation. Et surtout, même une fois les secours contactés, ne réintégrez jamais votre véhicule.

Allez alors jusqu’à la borne d’appels d’urgence la plus proche ; il y en a sur toutes les aires de repos. Le long de l’autoroute, elles sont implantées tous les 2 km maximum. Vous pouvez aussi signaler la panne via l’application Sosautoroute.

Un dépanneur agréé arrivera normalement en moins de 30 minutes. En effet, en cas de panne sur l’autoroute, seuls les dépanneurs agréés sont habilités à intervenir pour des raisons de sécurité liées au contexte d’intervention (vitesse élevée des véhicules et importance du trafic), mais aussi pour garantir le respect des délais d’intervention et des critères de qualité.

10- Anticipez le mal de transport

Si votre enfant est malade en voiture, donnez-lui un médicament anti-nausée ¼ d’heure avant de partir et renouvelez comme indiqué sur l’ordonnance. 

Une alternative au médicament : les bracelets anti-nausée qui fonctionnent par acupression et se portent aux deux poignets. En vente dans toutes les pharmacies.

Et n’oubliez pas de mettre dans la boîte à gants des sacs à vomi bien étanches mais aussi un sac en plastique qui servira de sac poubelle tout au long du trajet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *