Vacances oui, mais studieuses aussi ! Comment faire travailler son enfant pendant les vacances !

Enfin les vacances ! se réjouissent nos chérubins…
Deux longs mois de coupure après une année dense, très dense. 
Ils sont évidemment trop contents. Nous, on savoure la trêve « leçons, devoirs, interrogations » et en même temps, on se dit, comme tous les ans, que c’est une très grosse coupure et qu’on sait pertinemment que nos chères têtes blondes risquent de prendre plusieurs semaines pour se remettre dans le bain à la rentrée… semaines qu’il faudra péniblement rattraper le reste de l’année !

Et pourtant il existe des solutions pour éviter que leur cerveau ne ramollisse trop sous le soleil pendant l’été…Elles passent par les devoirs de vacances ou l’activité cérébrale sous le soleil.

Comment on s’y prend pour que ce soit:
1- Utile
2- Ludique, enfin, plutôt, pas vécu comme une punition dirons-nous ?

Mode d’emploi pour allier travail et vacances

Après une période de relâche début juillet, nécessaire et salutaire, il est possible de démarrer la journée par un peu de travail. Cela ne nuira en rien aux vacances, voire leur redonnera chaque jour un goût nouveau, tout en permettant de faire fonctionner ses méninges en douceur, sans stress. 

Les cahiers de vacances

Les solutions de cahiers de vacances Hatier ou Hachette Education sont très bien conçues. Elles donnent un support facile à accompagner, car oui, les parents ou grands-parents devront suivre ce qui est fait par l’enfant, pour l’encourager et l’aider à se mobiliser.

Cela dit, les devoirs de vacances peuvent-être personnalisés, selon les difficultés rencontrées par l’enfant au cours de l’année. S’il a souffert en orthographe ou en expression écrite, une dictée quotidienne, avec relecture à voix haute avant une correction (pas forcément notée au début) permettra de travailler de manière utile sans être désagréable. L’enfant y verra son intérêt, surtout s’il n’y a pas de crainte d’un mauvais jugement, mais plutôt de la bienveillance, sans énervement, la période est propice à cela.

Lecture à gogo

L’un des devoirs de vacances qui peut faire le plus de bien à l’enfant, et qui pourra être le plus efficace surtout s’il se transforme en plaisir au fil du temps est la lecture. Faire un programme de lecture avec eux, avec des livres de tout style qu’ils choisiront avec vous, leur permettra d’avoir une activité intellectuelle de bon niveau, de les aider à lire toujours mieux, à mieux comprendre ce qu’ils lisent, d’acquérir plus de vocabulaire, d’être très actifs et de vous raconter ce qu’ils ont lu, en faisant des phrases bien construites pour exprimer de manière la plus juste possible leur pensée. N’oublions jamais que la maîtrise du langage est le premier facteur de la réussite scolaire.

Stage de pré-rentrée

Pour les élèves de la fin du collège ou du lycée, pour les remettre dans le bain avant la rentrée, n’hésitez pas à leur faire suivre un stage de pré-rentrée car cela reste un excellent moyen de les remobiliser avant la reprise pour qu’ils soient opérationnels dès le jour de la rentrée, frais, disponibles et pleins de bonnes intentions.

Séjours linguistiques

Un bon moyen d’aller vacances et apprentissage d’une langue est d’envoyer votre enfant quelques semaines en séjour linguistique. Il bénéficiera chaque jour d’environ 3 heures de cours en demi -journée, l’autre demi-journée étant consacrée aux loisirs, tant sportifs que de découverte du coin. Personnellement, j’envoie chaque année mes filles en Angleterre et je ne le regrette pas, elles ont un super niveau à l’oral et surtout aucun complexe avec la langue !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *