Maman solo mais pas ramollo

Pas facile de se retrouver seule à élever ses enfants, à essayer de gérer vie professionnelle et personnelle comme une chef et à trouver du temps pour se reconstruire.
Aussi, on a cherché (et trouvé) des sites internet conçus pour les familles monoparentales, et les mamans solos, histoire d’essayer de vous alléger !

Information et entraide parents solo

parent-solo.fr est un site collaboratif et communautaire, d’informations et de services aux familles monoparentales et familles recomposées. Dans sa partie juridique, le site va essayer de répondre aux questions relatives au divorce, à l’autorité parentale, au droit de garde des enfants…

Créée sous l’égide de la Fondation de France, K d’urgences a pour but de venir en aide aux personnes en situation difficiles, notamment les familles monoparentales. Que ce soit pour trouver un logement, payer la caution, de prendre en charge la garde d’enfants pour permettre aux parents de chercher un emploi, financer un permis de conduire pour trouver un emploi, mais aussi dans certains cas, aider les enfants à partir en vacances. K d’urgences intervient également au niveau de l’éducation en finançant des soutiens scolaires.

Organisation familles séparées

Coot.fr est une appli qui aide à l’organisation des familles séparées. Comment ? Avec des outils malins
– Calendrier Partagé pour ne plus oublier les RDV importants et organiser vacances et garde alternée
– Suivi des dépenses pour vous permettre de suivre la répartition de vos dépenses et remboursements en temps réel.
– Documents et contacts partagés
– Gestion partagée des tâches
– Messagerie instantanée possible avec les membres de la famille et même la nounou au sein d’un espace commun sécurisé

Sortir et voyager entre parents solos ou solos

asso-des-solos.fr
Cette association loi 1901 s’adresse aux personnes célibataires ayant vécu une séparation, un divorce ou un veuvage, et qui souhaitent trouver une bande de copains pour sortir de la solitude au travers de loisirs, sorties, randonnées ou autre. Plus de 2400 membres partout en France !

les-covoyageurs.com
Les Covoyageurs proposent à des parents solos de se retrouver pour partir à la découverte du monde avec leurs enfants. Nombreux voyages en France et à l’étranger avec des programmes spécialement conçus pour parent solo et enfants, l’accent est mis sur les échanges, les activités ludiques pour les enfants et la convivialité.
Encadrement par des guides locaux francophones.
Possibilité également de voyager entre parents célibataires sans les enfants.

copinesdevoyage.com
Même principe mais entre copines cette fois. Ce site propose des voyages sur-mesure dans le monde entier entre nanas. On choisit son voyage, on regarde le programme qui franchement donne vraiment envie, on matte le profil des filles qui sont tentées et on se lance !

15 commentaires

  • Mariane dit :

    Bonjour il est deux heures du matin. Je suis en pleurs. J élève seule ma fille depuis sept ans, le papa n a jamais été présent. Entre le travail, !a maison, ma fille je suis épuisée. J ai sans cesse peur pour ma fille, je ne dors plus par le stress.

  • Jerraoui dit :

    Bonjour je suis une maman seule depuis juin 2018.
    Je suis épuisée et je n’arrive plus à m’en sortir je passe mon temps à pleurer.
    Je suis à fleur de peau.
    La vie a fait que mon ex compagnon m’a laissée seule avec 3 enfants de 11 ans 10 ans et 9 ans.
    Je ne sais plus vers qui me tourner.

    • La rédaction dit :

      Bonjour,

      Alors déjà, on est de tout coeur avec vous ! Courage ! C’est normal que vous soyez dépassée seule avec 3 enfants si rapprochés à gérer ! Si vous n’avez pas de famille vers qui vous tourner et qui pourrait vous soulager, vous pourriez peut-être demander un relais à vos amies ou aux mamans des copains de vos enfants. Ainsi, elles pourraient prendre vos enfants certains mercredis après-midi et samedis pour vous permettre de souffler et vous inversement, vous prenez leurs enfants en retour, parce qu’entre 3 et 4 ou 6, il n’y a pas beaucoup de différences et les enfants s’amusent entre eux.
      Si vous sentez que votre malaise est plus intense, peut-être faites-vous une déprime ou dépression et il faudrait que vous consultiez votre généraliste qui vous donnera des pistes.
      Bon courage en tout cas et gros bisous

  • Jocelyne dit :

    Bonjour, j’ai été dans une situation similaire (maman solo 100% et impossibilité de prise de responsabilité au travail) avec un risque de licenciement pour manque de mobilité. J’ai tenu bon malgré un épuisement professionnel.. J’ai rebondi. J’ai gardé mon travail et en parallèle j’ai pratiqué des activités qui me redonnaient de l’énergie (tai chi et qii kong, relaxation). Aussi j’ai suivi des formations en développement personnel.Une voisine m’a aidé en étant un relais (elle prenait mon fils pendant mes formations et le soir après l’école ).
    . . Avoir des projets et des réalisations en dehors du travail m’a amené un équilibre.. Par exemple faire partie et participer à une association dans le domaine de ma profession m’a apporté de la reconnaissance, du reseau, des informations métier…et cette ouverture à contribuer à garder mon poste et à me valoriser.
    Trouver la reconnaissance autrement que sur le lieu de travail m’a aussi aidé.
    Toujours identifier mes besoins et chercher à les nourrir de pleins de façons différentes m’a énormément aidé.
    J’espère avoir contribué par ce témoignage.
    Bonne chance et je vous souhaite mille idées originales pour vous accomplir pleinement professionnellement et en tant que maman.

  • Karine dit :

    Bonjour , je suis maman solo élevant seule mes deux ados. Je me rends compte que dans les parents solo, il y a une sous-catégorie, les parents solo/solo c’est à dire ceux qui n’ont pas d’ex conjoint ou ceux (celles) dont le père ou la mère des enfants a démissionné de sa paternité. J’ai besoin d’échanger avec des personnes comme ça et j’aimerais beaucoup qu’on reconnaisse que pour ces derniers les besoins sont encore plus importants et que la détresse les guettent. C’est mon cas , et quand je discute avec des mamans ou papas en garde alterné, ou avec les week-end pour souffler, je me rends bien compte qu’un monde nous sépare aussi .

    • DESHAYES Marie Josée dit :

      Bonjour Karine,

      Je me suis reconnue dans ton témoignage.
      Je suis dans une situation similaire à la tienne, je comprends ce que tu dis vivre et ressentir.
      J aimerais discuter avec toi si tu le permets.
      Cordialement.

      • OPHÉLIE dit :

        Bonjour,
        Je suis également une maman solo depuis peu d un merveilleux garçon de trois et demi. Je me suis aperçue qu être solo tant dans le milieu professionnel que privé est Vraiment un grand saut vers l inconnu.. avec son lot d insécurité, d improvisation, etc.. je me reconnais dans vos témoignages, pourrait-on échanger afin de partager ?!
        Cordialement

        • Lili dit :

          Bonjour
          Ça fait du bien de lire un témoignage qui révèle cette sous catégorie !
          Les solos- solos, sans famille, sans aide du papa… Je me reconnais et on est nombreuses… Je voudrais créer une association qui nous rassemble, pour que l’on puisse s’entraider, discuter, échanger des services…
          Lili

          • Lart dit :

            Bonjour Lili,
            Je viens de lire ton message et ceux des autres parents solos-solos.
            J’ai élevé mon fils totalement seule sans avoir la possibilité d’échanger avec des personnes vivant des situations similaires et cela m’a beaucoup manqué.
            Oui, ce serait une bonne idée de permettre aux solos-solos comme toi, Karine, Marie-Josée, Émilie, Cécile et les autres de se retrouver, de discuter et de s’entraider 🙂
            En attendant, je suis disponible pour échanger.
            Cordialement,

          • Maud dit :

            Bonjour
            Je suis également partante pour échanger 🙂
            Bien à vous
            Maud

          • Sonia dit :

            Bonsoir,
            Je viens de tomber sous ce poste et je me suis dis c’est moi ça. Maman solo solo de chez solo je craque car j’ai l’impression que mon enfant deviendra une chaîne au pied malgré tout l’amour que je lui porte

          • Caro dit :

            Je ne suis pas solo-solo, mais solo quand même.

            Ce n’est pas facile, je m’accroche, et je m’interdis les sacrifices… en théorie… Il y en a, et je n’ai qu’un seul petit, qui est adorable, qui aide, qui est vraiment chouette.
            Deux ans déjà que son père est parti, le temps file, avec son lot de galères, de pas en avant, de pas en arrière.
            On s’accroche. On tient le bon bout. On y va. On tente. On a peur. Beaucoup peur. Souvent peur. Tout le temps peur. Mais on s’accroche… Pas le choix n’est-ce pas ?
            Et une asso, c’est une super idée. Une asso, n’importe quoi, un relai. Bref… Quelqu’un. Des gens qui comprennent. Parce que nous sommes un nombre tellement important de femmes (d’hommes parfois) dans ce cas, isolées malgré nous. Isolées, mais si nombreuses ! Parce qu’on ne peut pas voir au-delà de ce qui ne va pas, de ces mille choses qu’on n’arrive pas à faire, de la culpabilité de confier un enfant que son père a déjà laissé…

            C’est difficile. Même si on ne le voit pas toujours, nous sommes de super mamans, d’incroyables mamans, des battantes hallucinantes. J’imagine que tant qu’on est debout, c’est qu’on tient le (bon) bout… et tant qu’on a un bout, on le tient fort.

            Courage à toutes !

    • Emilie dit :

      Bonjour Karine,
      je serais ravie d’échanger avec toi, car je suis très précisément dans cette situation, et essaie avec beaucoup de difficultés de reconstruire ma vie de femme (évidemment!!). J’espère que ta situation a évolué, mais si tu souhaites échanger, j’apprécierais le retour d’expérience!

    • Cécile dit :

      Bonjour Karine, Marie-Josée,
      Maman solo sol avec deux ados comme vous. Je ressens le même besoin d’échanger avec mes paires.

  • Zaïa dit :

    Bonjour,
    je n’ai pas de réaction à un article en particulier, juste le besoin de partager mon vécu et avoir des conseils. Maman solo d’une fille de 7 ans. Chargée de mission, mon métier me passionne et j’aimerais prendre davantage de responsabilités. Mais impossible de penser évolution de carrière car je passe mes journées à gérer le quotidien. Sans aide ni pension alimentaire. Au lieu de construire l’avenir, j’ai plutôt l’impression de sauver les meubles…. Des témoignages similaires au mien me feraient du bien…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *