Les Olympiades familiales pour occuper les enfants en vacances

Rien de plus fédérateur qu’organiser des Olympiades familiales, mais encore faut-il qu’elles soient réussies !

Mode d’emploi :

1- Des règles strictes des Olympiades tu instaureras :
– pas le droit de tricher
– pas le droit de pleurer
– pas le droit taper
– pas le droit bouder même quand on perd
– garder toujours en tête le slogan de Pierre de Coubertin « l’essentiel, c’est de participer ! »

2- Epreuves faciles tu proposeras

– Saut en longueur à la plage
– Lancée de poids (le poids étant la boule de pétanque en plastique, attention toutefois aux personnes dans le coin sur 360°, le tir d’un enfant pouvant toujours être stupéfiant, à en croire celui de ma cousine qui assomma mon père d’un coup d’algues en Bretagne, lesdites algues étant accrochées à une brique qu’elle n’avait ni vue, ni sentie (ça pèse une brique quand même !)
– 100 m haies (les haies n’étant pas les massifs d’hortensias de la location…)
– 25 m brasse (ou 5m brasse avec bouées permis) 
– Course en sac (c’est nos olympiades, on fait ce qu’on veut !)
– Course relais
– Match de raquette sur la plage ou ailleurs
– Beach volley…

3- Epreuves dangereuses tu éviteras

– Pas folle la guêpe, on oublie définitivement le tir à l’arc, voire le tir au lance-pierre, l’escrime, même avec un bâton qui semble inoffensif, la boxe, même avec des gants de ski en guise de gants de boxe, les barres parallèles, même avec une branche d’arbre en guise de barre….

4- Epreuves rigolotes tu imposeras

Si en plus, tout le monde se marre, c’est encore mieux :
– épreuve de la plus belle pêche miraculeuse (pas en nombre de poissons pêchés mais en diversité de la faune)
– figure de gym la plus originale
– chorégraphie de danse la plus déjantée
– concours de pétanque
– saut dans l’eau le plus stupéfiant…

5- Sur la durée, tu tiendras

– Les Jo ne durent pas qu’une petite malheureuse journée, les Olympiades, c’est pareil. Sur 3 jours, les épreuves se succèderont, les adultes noteront, l’ambiance montera.

6- A chaque épreuve, une récompense tu donneras

– Les gagnants des Jo ont des médailles et montent sur le podium. Là, pareil ! La médaille peut être fabriquée au préalable par les intéressés ou ça peut être tout autre chose (un malabar, un œuf de mammouth ou ce que vous trouvez sous la main !)

– Un tableau reprenant les épreuves et le nom des gagnants sera affiché dans le salon

7- Les crises de larmes tu éviteras !

Il va s’en dire que tout le monde devra gagner et que les épreuves seront conçues selon les particularités de chacun.
Si votre tribu est nombreuse avec des âges variés, faites les épreuves par tranche d’âge.
Sinon, ne misez pas tout sur la vitesse, les petits étant lésés mais sur d’autres critères comme la souplesse ou la créativité (d’où nos épreuves rigolotes !)

2- Epreuves faciles tu proposeras

8- Rien n’interdit aux adultes de participer si l’envie vous en dit !

Ah oui, et surtout: aux autres la mission tu confieras ! Y a bien une âme de boy scout autour de vous qui prendra à coeur d’organiser les Olympiades tandis que vous encouragerez de votre chaise longue les participants non ? 

C’est parti !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *