Roadtrip en Californie : Palm Springs

J’avais vraiment envie de découvrir Palm Spring durant notre road-trip californien en famille même si je savais qu’on risquait d’avoir très chaud, la température avoisinant les 42 voire 45 degrés en été ! Mais à 2 heures de Los Angeles, je trouvais dommage de ne pouvoir accomplir mon rêve !
Et tant qu’à faire, on irait jusqu’au Joshua National Park pour découvrir au moins un parc naturel durant ce road-trip.

La route entre Los Angeles et Palm Spring

La route entre LA et Palm Spring est une « expérience » et elle a encore une fois fait partie intégrante du voyage !
Si au départ en quittant LA, on traverse sa banlieue sur des kilomètres, arrive un moment où on se retrouve au milieu d’un paysage aride et désertique sur des kilomètres.
On traverse ensuite des champs d’éoliennes impressionnant ! Des centaines d’éoliennes qui se dressent dans le dessert, avec, de temps en temps, un train de marchandises dont la longueur semble n’en plus finir ! Et rien d’autre ! Un désert de rocaille !

La route entre LA et Palm Spring

Un casino et un centre commercial qui surgissent au milieu de nulle part nous informent qu’on ne doit plus être trop loin de Palm Springs ! Mais il faut encore faire une bonne trentaine de miles pour y arriver !
Mieux vaut ne pas tomber en panne par ici !

Séjourner dans l’hôtel en photo chez Yellowcorner

J’avais une idée très précise de l’hôtel où je voulais aller à Palm Spring : l’hôtel aux façades multicolores avec  vue sur les montagnes en fond du décor que l’on peut découvrir en photo chez Yellowcorner ! Le Saguaro Palm Springs ! Un vrai rêve pour moi !

LUDWIG FAVRE-plam-springsIII
LUDWIG FAVRE palm-springs III

Il y avait des chambres disponibles et dans mon budget , trop bien ! On n’était pas le week-end, tant mieux, parce qu’il faut savoir que l’hôtel se transforme en boîte de nuit géante pour la jeunesse dorée de Los Angeles le week-end !

On est arrivés en fin de matinée, notre chambre était prête ! Au top ! J’étais au comble de l’excitation !
La réception est très chouette, tenue par une bande de jeunes avec de la déco stylée mais j’avais tellement hâte de découvrir la fameuse vue de la chambre … Je peux vous dire que je n’ai pas été déçue !

Exactement comme sur la photo, même si le ciel était un peu plus gris ce jour là ! J’ai pris la fameuse photo et puis plein d’autres ! On a filé à la piscine parce qu’il faut dire que dehors, c’est quasi intenable. Il y avait plein de bouées de toutes formes, de la musique juste comme il faut, des transats libres et pas beaucoup de gens dans une eau un peu trop chaude à mon goût, mais bon faut pas que j’exagère non plus !
On serait bien restés là toute la journée mais comme on partait le lendemain, on s’est dit qu’il fallait tout de même explorer la ville !

J’y étais, sans le talent et les filtres du photographe ! 😉

Des vélos sont mis à disposition par l’hôtel, ce qui doit vraiment être top quand il fait moins chaud, parce que là, ce n’est pas possible de fournir l’effort de pédaler dans ce four ! Je pensais que je pourrais gérer la chaleur mais honnêtement, ce n’est pas possible ! Du coup, on décide de faire la visite dans la voiture climatisée ! Dommage, vraiment ! Ce qui me fait dire que je reviendrai car je suis vraiment tombée sous le charme de Palm Springs !

Palm Springs, c’est comment ?

Il faut savoir que Palm Springs est une ville qui s’est développée dans les années 50 avec la construction de villas au style « Mid-century Modern ». Ainsi, la ville comporte la plus grande concentration de maisons de ce style dans le monde et les amoureux d’architecture seront comblés !

 La maison à la porte rose au 1100 sur la Sierra Way, la star d’Instagram !

De nombreuses stars du cinéma des années 20 aux années 60 ( Charlie Chaplin, Elizabeth Taylor, Marilyn Monroe, Elvis Presley, Clark Gable, Judy Garland, Laurence Olivier, Bette Davis, Katharine Hepburn, Kirk Douglas, Frank Sinatra, Gary Cooper, Greta Garbo et bien d’autres encore) ont ainsi fait de Palm Springs leur lieu de villégiature. La ville, située en plein désert est réputée pour ses « 354 jours de soleil par an»  mais surtout, une clause dans les contrats des stars de cinéma leur interdisait de s’éloigner à plus de 100 miles des studios d’Hollywood. Avec ses villas avec piscine, ses tennis, son puis ses golfs (Palm Springs compte 120 parcours de golf), Palm Springs située à 93 miles de Los Angeles s’est imposée comme un petit paradis au milieu de désert !

En 1949, au Charlie Farrell’s racket club, Norma Jean Baker, une jeune fille de 22 ans est découverte par Johnny Hyde de l’agence William Morris avant de devenir bientôt Marilyn Monroe… On peut aujourd’hui visiter ou même louer certaines maisons ayant appartenu à des stars comme la célèbre Twin Palms (1148 East Alejo Road), où vécurent Frank Sinatra et Ava Gardner !

Une visite à préparer pour les amoureux de l’architecture Mid-century Modern

Des tours guidés de la ville sont même organisés (pas donné du tout), mais quand on aime ….

En ce qui nous concerne, nous avons fait la visite de la ville sans guide avec juste notre guide de voyage, évidemment pas assez complet, notamment sur toutes les adresses des maisons remarquables ! Du coup, je vous conseille vraiment de passer à l’office du tourisme pour récupérer un plan des maisons les plus prestigieuses (5 $, que vous pouvez même commander avant votre départ). Autre option: l’appli Mid-Century Modern Tour à 4.99 $, disponible sur itunes et play store.

Quoi qu’il en soit, se promener (en voiture ou en vélo selon la température et votre condition physique) dans les rues de Palm Springs est un vrai régal pour les yeux : maisons blanches à la ligne parfaite, portes colorées, jardin impeccable sur fond de palmier et de paysage désertique, Palm Springs est véritablement une ville unique au monde !

La mairie de Palm Springs à ne pas rater !

L’hôtel de ville de Palm Springs, le Palm Springs City Hall conçu par l’architecte Albert Frey a de surprenant que l’architecture du bâtiment a été étudiée pour que 3 palmiers s’inscrivent précisément au centre de son immense auvent telle une signature !

Et Palm Spring en été, c’est comment ?

  1. Il fait effectivement 42°C, peut-être même 66°C ! Une chape de chaleur de la mort te tombe dessus dès que tu sors de la voiture climatisée ou de tout autre endroit climatisé ! Un air sec qui te donne l’impression que tu es entré dans un four au max de sa puissance !!!)
  2. Du coup, ben tu restes pas 2 heures dehors pour te balader alors que le truc sympa c’est de prendre un vélo prêté par l’hôtel pour arpenter les rues à la découvertes des villas à l’architecture typique.
  3. Re du coup, tu visites la ville en voiture et tu descends juste 2 secondes pour prendre la maison en photo
  4. Tu te tapes aussi un choc thermique à chaque fois que tu entres dans un resto/magasin/supermarché parce qu’il fait 20°C dedans contre 45°C dehors !
  5. Tu restes à l’hôtel : sois dans ta chambre, mais c’est pas le but, sois à la piscine en te baignant dans une eau trop chaude toute les 10 minutes !
  6. Et la ville est une ville morte !!!!

Bref, évites l’été et reporte ta visite au printemps ou en automne !

Ca chauffe et il n’y a pas une âme qui vive !
Assez folles pour marcher sous 45°C !

On n’a même pas eu le courage de prendre le téléphérique pour une marche dans la forêt au sommet alors qu’il paraît qu’il y fait super bon (genre 25°C !) mais quand la chaleur t’accable, ben tu es tout ramollo !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *