Road trip en Californie en famille: la Highway 1, route mythique entre Carmel et Santa Barbara

Vous l’aurez peut-être déjà lu dans les guides ou les blogs sur le road-trip de la côte californienne, la Highway 1 entre Carmel et Santa Barbara est un pur émerveillement pour le conducteur et ses passagers !

Au fil des kilomètres, elle dévoile des vues incroyables sur l’Océan Pacifique, traverse des forêts de Séquoias, ou des plaines immenses dorées par le soleil.
Quasi seuls sur la route (à notre grande surprise et grande joie), ne rencontrant sur des dizaines de kilomètres aucune habitation, j’ai vraiment eu la sensation de communier avec cette nature grandiose, d’entrer dans un tableau vivant ! La beauté des paysages est à couper le souffle ! Oui, vraiment, je vous assure que je n’exagère pas, cette route fait partie du voyage à part entière et vous devez vivre cette étape comme une partie intégrante de votre road-trip ! Hors de question que les enfants dorment ! De toute façon, vous allez arrêter la voiture très souvent sur les très nombreuses plateformes d’observation pour immortaliser ces paysages !

Highway 1, route mythique entre Carmel et Santa Barbara


Honnêtement, j’ai eu la chance de beaucoup voyager et cette route est la plus belle de toutes les routes que j’ai pu faire ! Même face à la route qui longe les rizières en escalier à Bali ou les plantations de thé au Sri Lanka, parce qu’elle est sauvage, brutale, que la nature n’est pas façonnée par l’homme (contrairement aux rizières !) Elle est aussi variée, passant d’un paysage qu’on pourrait avoir en Bretagne à un paysage des highland d’Ecosse à celui des plaines de l’Amérique rurale ! Bref, j’ai ressenti la force et la beauté de la nature tout le long !

Highway 1, route mythique entre Carmel et Santa Barbara

LE BEMOL : le fog, le brouillard quoi ! Parce que dans ce cas, vous ne voyez rien du tout !!! En août, c’est risqué, j’ai d’ailleurs une de mes amies qui a fait toute la route dans le brouillard et qui regrette tellement de n’avoir pû rien voir !  Je dois avouer qu’on a eu beaucoup de chance puisqu’on est partis dans le brouillard, on est arrivés devant le fameux le Bixby Bridge (le pont qui s’élève à 79 mètres au-dessus du Canyon) dans un épais brouillard qui nous a empêché d’admirer la vue mais il s’est dissipé quelques kilomètres plus loin et s’est alors dévoilé un paysage que l’on était loin d’imaginer ! De temps en temps, le brouillard revenait sur quelques kilomètres pour disparaître un peu plus loin tel un rideau qui s’ouvre pour dévoiler un tableau de maître !

Bixby Bridge

Nous avons mis 5 ou 6 heures pour relier Carmel à Santa Barbara. Nous avons pris notre temps et nous nous sommes arrêtés très régulièrement, mais je regrette vraiment de n’avoir pas pris le temps de faire les petites excursions recommandées par le guide. Nous voulions ne pas arriver trop tard à Santa Barbara où nous ne passions qu’une nuit.

Certains passent une journée entière pour faire cette route et font un stop à Big Sur, ce que je recommande vivement car il y a pas mal de jolies petites randonnées qui permettent de découvrir ce coin autrement que juste en voiture.

J’aurais adoré passer la nuit sous une tente au milieu des séquoias géants après avoir arpenter les sentiers du littoral d’abord, à la recherche des lions de mer ou à essayer de voir une baleine au large, avec un feu de camps pour faire chauffer des chamallows sur une brochette ! Sur ce coup, je n’ai pas assuré et peut-être y retournerai-je rien que pour ça (et aussi pour passer une nuit au milieu des vignobles dans la région de Paso Robles). Si ça vous tente aussi, le blog lavieenroseflamant.com vous livre son expérience de son nuit passée au Riverside Campground. Perso, j’aurais adoré !

Bref, vous l’aurez compris, prévoyez large pour ne surtout pas speeder sur cette étape.

Santa Barbara – palmiers et glamour

Road trip en Californie en famille: Pasedona - Monterey - Carmel

Santa Barbara marque à mes yeux l’arrivée dans la Californie du Sud. Il fait chaud et surtout, fini le fog !

Si vous rêvez des avenues bordées de hauts palmiers avec des jolies californiennes qui font du footing ou du roller en micro short, vous y êtes ! La ville n’est pas grande et une voie ferrée la coupe en 2, avec d’un côté le centre ville, ses boutiques et quelques bâtiments anciens, de l’autre, le front de mer.

A faire à Santa Barbara 

Santa Barbara
Santa Barbara

Avec du recul, je n’aurais pas passé une nuit à Santa Barbara, mais plutôt à Big Sur. Quelques heures à Santa Barbara suffisent pour découvrir cette ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *