Road trip en Californie en famille: de San Francisco à San Diego en 2 semaines

Depuis des années, je rêve de découvrir en famille la Californie !
Le mythe hollywoodien, la maison bleue de San Francisco, la renommée Santa Barbara, les palmiers de Los Angeles, la coolitude de Venice Beach !
Mais j’attendais que mes filles aient l’âge de vraiment apprécier chaque petit moment de ce voyage.

Ma fille aînée a eu 18 ans en avril dernier et plutôt qu’un cadeau consommable, on a eu une autre idée : lui offrir un voyage en famille là où elle rêve d’aller (j’avoue que je connaissais la réponse !)…

Elle a sauté de joie en criant Los Angeles !
J’ai peaufiné ce voyage, consulté des blogs, des sites français et américains, des guides, écouté les conseils avisés des mes copains partis 3 ans en expat à San Francisco et fin juillet 2018, on est partis pour 2 semaines d’un voyage que j’espérais inoubliable !

Je vous livre aujourd’hui notre expérience avec notre ressenti, nos coups de coeur, les bons plans et tout ce qui a rendu ce voyage fabuleux ! Parce qu’évidemment, il fut FA-BU-LEUX !!!

Concevoir notre voyage en Californie

road-trip-californie-femmes-debordees

La première étape a consisté à concevoir le périple. Une chose était sûre : on arrivait à San Francisco et on repartait de Los Angeles pour optimiser le voyage et ne pas avoir à se retaper toute la route en sens inverse.

En commençant par San Francisco, on n’était pas obligé de louer immédiatement la voiture, SF étant une ville « compacte » à l’européenne contrairement à Los Angeles.

Ensuite, j’ai pas mal réfléchi aux différentes étapes et j’ai vite décidé de nous concentrer sur la côte pour limiter les kilomètres et la voiture. On a donc oublié Yellowstone et les autres parcs de l’intérieur de la Californie à l’exception de Joshua Tree national parc car je voulais absolument voir Palm Spring. Ce parc n’étant qu’à 2 heures de route, ce n’est qu’un petit crochet !

On descendra donc tranquillement la côte californienne avec des stop dans des bourgades dont les noms nous font rêver: San Francisco, Santa Cruz, Monterey, Carmel, Santa Monica, Malibu Beach, Santa Monica, Venice beach, Los Angeles, Hollywood, Palm Spring, San Diego !!!

Le logement pendant notre road-trip en Californie

road-trip-californie-femmes-debordees

Une fois le périple validé, je suis allée à la quête des hôtels en choisissant l’option modifiable au début au cas où je trouve ensuite mieux et moins cher.

J’ai décidé de réserver des hôtels pour tout le voyage sauf la dernière nuit car je ne savais pas trop où la passer ! Dommage, cette dernière nuit réservée 2 jours avant nous a coûté un bras !! Parce que la côte californienne en été, c’est comme notre Côte d’Azur: blindé (même si ça ne fait pas du tout le même effet ! Donc pas d’hôtel dispo et ceux qui restent sont minables et hors de prix, pour l’avoir resté à nos dépends !

J’ai opté pour la formule hôtel, même à San Francisco où l’on est resté 4 nuits plutôt qu’un Airbnb parce j’étais seule avec mes 2 filles, (le papa nous a rejoint la 2ème semaine) et que je me sens plus secure à l’hôtel. Avec du recul, connaissant maintenant la ville, j’aurais choisi une petite location sympa dans le quartier très cool de Lower Pacific Heights ou de Mission où il fait le plus chaud (pas de fog) !

Bref, si vous partez en été en Californie, réservez toutes nos nuits bien à l’avance !

La voiture du road-trip

L’avantage d’atterrir à San Francisco plutôt qu’à Los Angeles, c’est que l’on n’a pas besoin de louer immédiatement une voiture, ce qui nous a ainsi permis d’économiser 3 jours de loc.
SF se visite en tramways, métro bus, cable car, vélo (enfin, ça monte et ça descend de ouf tout de même), mais surtout pas en voiture d’autant que les parking valent vraiment une blinde.

On a récupéré la voiture le 3ème jour de notre périple pour traverser le Golden Gate mais surtout pour visiter le coin en face parce que si vous voulez juste traverser le Golden Gate, vous pouvez le faire en vélo, un trottoir est dédié et revenir ensuite par le ferry ! Expérience bien plus forte que le faire en voiture ! On a un peu galéré pour récupérer la voiture chez Hertz à Bryant Street avec un monde de dingue et 1h30 d’attente ! Evitez !!!

On a opté pour un crossover et on a eu un Tiguan Volkswagen pour 37 € par jour avec boîte auto ! C’est l’avantage des US, la voiture est hyper abordable ! Un grand coffre, hyper confortable, le pied !

Conseil pour le GPS:
On avait apporté notre propre GPS (enfin celui de potes qui y étaient allés l’année précédente) avec les cartes américaines car il faut savoir que la location d’un GPS vaut environ 15 $ par jour !!! Donc faites le calcul: 210$ pour 2 semaine, un blinde ! A ce prix là, mieux vaut l’acheter !

Si vous n’avez pas de GPS, l’autre option (testé par d’autres amis) consiste à acheter une carte SIM locale et à l’insérer dans votre Ipad ou smartphone qui vous servira de GPS.

Quoi qu’il en soit, un GPS est indispensable.
Notre voyage a été d’une facilité incroyable avec.
Sans, c’est l’arrachage des cheveux assuré notamment à Los Angeles mais pas que !

Sinon, dans ce pays tout est fait pour la bagnole, donc c’est facile. Parking partout (pas donné), et surtout, ne vous avisez pas de ne pas payer ou de dépasser l’horaire au parcmètre, c’est prune assurée (on a testé !).

Il y a des stations essence partout, elles sont situées dans les endroits stratégiques des villes, là où en France ce n’est même pas concevable (genre aux angles des rues en plein downtown !)

Enfin, respectez les limitations de vitesse, sinon vous verrez débouler les flics de nulle part, à croire que l’on est observé !!!

Le road-trip

Pour ne pas avoir un article qui n’en finit pas, je vous propose de cliquer sur les liens des différentes étapes qui vous intéressent pour avoir tous les détails !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *