Notre rétro-planning pour un mariage zen

Partie 1 : les premières grandes décisions

Vous allez vous marier, toutes mes félicitations ! 
Vous allez entrer dans le monde ultra fermé des « bride to be ». 
Un monde fait de bonheur, de bulles de gaîté,… et on doit bien l’avouer, de stress ! 
Mais pas de panique, voici tout ce à quoi vous devez penser, pour avoir l’esprit tranquille et préparer dans une totale zénitude le plus beau jour te ta vie !

Vous êtes juste fiancés. Vous allez vous lancer à corps perdu dans la préparation de votre mariage. 
Mais par quoi commencer ? On fait le point ensemble !

Choisir une date

organisation-mariage

Premier grand moment : celui de choisir la date de votre D-day. 
Ça ne doit pas se faire à la légère. 

Deux solutions s’offrent à vous. 
– Soit vous choisissez une date parce qu’elle a une signification pour vous, là, rien à redire. 
– Soit vous choisissez ensemble une date « comme ça ». Mais à ce moment-là, il faut bien que garder à l’esprit quelques petites choses. Déjà, la saison des mariages va de mai à septembre. C’est pendant cette saison que l’on a le plus de risque d’être « en compétition » avec les autres mariages, que ce soit pour les invités ou pour les prestataires… Ensuite, s’il vous plait, facilitez-vous la tâche, choisissez une date à plus de 12 mois d’écart avec aujourd’hui ! 

On peut bien préparer un mariage en trois mois, mais ça veut aussi dire que le stress est rassemblé sur cette période, plutôt qu’étalé gentiment sur un an…

Définir le budget

budget-mariage

C’est sans doute la partie la moins plaisante. Mais elle aura un impact tellement important sur votre mariage que c’est une étape obligatoire. 
Faites le compte de ce que vous pouvez raisonnablement payer pour ce jour, demandez aussi à vos parents s’ils comptent participer. 

Et une astuce pour laquelle vous me remercierez plus tard : retirez 10% de ce total et oubliez immédiatement cette marge que vous gardez au chaud !

Choisir l’ambiance

mariage-champêtre

J’en ai parlé quand j’ai abordé la déco: jettez donc un oeil sur nos 10 conseils pour une déco au top.

L’ambiance est l’un des premiers choix à faire. Il conditionnera tout le reste. C’est celui-là qui aiguillera les possibilités pour la salle par exemple…

Choisir la salle

salle de mariage

Pour la salle, mieux vaut s’y prendre tôt. On en revient à ce que je disais plus haut, la date joue beaucoup. 
Certaines salles sont déjà bookées pour la saison des mariages 12 voire 18 mois avant ! 
C’est bien évidemment d’avantage vrai en région parisienne qu’ailleurs mais généralement, réserver 12 mois avant, c’est bien. 

Pour le style de salle, tout dépend de votre ambiance. Vous n’allez pas choisir un chalet à la montagne pour une ambiance glamour chic par exemple, mais préférerez un château ou un manoir… 
Vous allez vous tourner d’avantage vers une longère normande ou un mas de Provence pour un mariage champêtre. Vous pouvez choisir un musée pour une ambiance urbaine… 
Tout est permis, du plus classique au plus original !

Là, j’ai envie de dire, vous avez fait le plus urgent. 
Prenez le temps de bien tout peser, réfléchir, analyser,… avant de te lancer à corps perdu dans la préparation. Bon courage !

Partie 2 du rétro planning pour un mariage zen : le choix des prestataires

Alors, ma chère « bride-to-be », (permets moi de te tutoyer !) tu as avancée sur la préparation de ton mariage ? 
Tu as pu identifier ton budget, définir ton ambiance et choisir ta salle ? 
Allez, on s’attaque maintenant aux prestataires.

Le traiteur

mariage-traiteur

Allez, encore des questions… 
Es-tu plutôt dîner assis ou apéritif dinatoire sous forme de buffet ? 
Plutôt cuisine française ou cuisine du monde ? 
Plutôt entrée, plat chaud, dessert ou buffet froid ?
Ces questions te permettront d’orienter tes choix de traiteur. Mais dans tous les cas, note tous les détails, les choix qu’on te propose, les extras possibles,… 
Demande aussi si le traiteur propose de te fournir le personnel de service, le petit matériel, la vaisselle, les nappes,…

Sélectionne ensuite 2 ou 3 traiteurs et fais une dégustation avant de choisir ! Déjà parce que c’est sympa à faire, et surtout parce que ça te permet d’avoir une idée assez précise du goût des plats.

Le pâtissier

gateau mariage

rPour le dessert, soit tu passes par ton traiteur (certains proposent cette option), soit tu vas le chercher chez un pâtissier. 

Demande-toi aussi si vous préférez une pièce montée en petits choux, en macarons ou un wedding cake à l’américaine !

Et, comme pour le traiteur, organise une dégustation !

Le fournisseur de vin et de champagne

champagne mariage

Le vin et le champagne vont constituer une part importante de ton budget, ça vaut donc le coup que tu passes un peu de temps à chercher un petit producteur qui va te proposer du champagne de qualité en direct plutôt que d’opter pour le traiteur ou un caviste qui va appliquer sa marge.

Demande autour de toi, à tes amis qui se sont mariés ou à des bons vivants, ils ont forcément des bons plans !

Les animateurs

dj-musique-soirée

Il y a deux types d’animations dans un mariage : l’animation musicale et l’animation spectacle.

L’animation musicale peut être faite de plusieurs façons. Tu peux prendre un DJ ou un groupe (de jazz, de rock,…). Dans ce cas-là, le bouche-à-oreille peut t’aider énormément. 
Attention à bien préciser ce que tu veux et surtout ce que tu ne veux pas ! 

Tu peux aussi opter pour une playlist qui passera gentiment pendant la soirée, auquel cas tu n’auras besoin que de peu de matériel (un ordinateur, des enceintes et le tour est joué).

L’animation spectacle peut être une sorte de bonus de ta soirée. Tu peux par exemple faire appel à un magicien.

Le fleuriste

fleurs mariage

C’est lui qui préparera ton bouquet, les boutonnières, les bouquets de tes demoiselles d’honneur,… N’hésite pas à faire un point complet avec lui sur ce que tu aimes. 
Tu peux aussi lui fournir des photos de ta robe et de tes accessoires, pour être certaine que tout collera parfaitement.

Le photographe

photographe-mariage

Dans 10 ans, 20 ans ou plus, c’est LE souvenir qu’il te restera de cette magnifique journée, celle où tu as dit oui à l’homme de ta vie. Alors le choix du photographe ne se fait pas à la légère.

Et je te conseille, si tu le peux, de faire une séance « engagement » avant le mariage et surtout hors devis du mariage. 
Tu sais, c’est une séance photos que vous faites en amoureux. Elle pourra te servir à voir concrètement le travail de ton photographe par rapport à votre couple, et à sentir aussi si le courant passe bien ! 

Et quand je dis hors devis, c’est pour que tu ne sois pas bloquée ensuite à avoir signé avec un photographe dont finalement, tu n’apprécies pas le travail…

Le vidéaste

Le vidéaste, c’est une option qui a du bon… 

Au même titre que le photographe, crois-moi, dans quelques mois, quelques années, tu seras encore toute chose quand tu réentendras ton mari prononcer vos vœux…

Les baby-sitters

baby-sitter mariage

Je te vois d’ici cher Bride. 
Des baby-sitters ? Mais pour quoi faire ? 
Les parents ne peuvent pas s’en occuper de leurs mômes ? 

Eh bien, je te dirais sincèrement que non ! 
Pour l’avoir vécu à plusieurs reprises, quand j’étais invitée à un mariage avec les enfants, d’autant plus quand ils sont petits, c’est vite l’horreur… 
Prendre une baby-sitter, ça permet de libérer l’esprit des parents, tes invités. Et le top, si tu peux le faire, c’est de prendre deux baby-sitters, surtout si tu as une tribu de petits de moins de 6 ans. 

Comme ça, pour les envies de pipi-popo-bisou-à-papa/maman,… tes chères têtes blondes ne resteront pas seules !Bien sûr, tu n’es pas obligée de prendre tous ces prestataires ! C’est ton mariage, donc ton choix ! Cette liste n’est pas non plus exhaustive. Il y aura peut-être d’autres prestataires auxquels tu auras recourt.
Dans tous les cas, pense à faire un contrat en bonne et due forme, y compris pour les baby-sitters, même si c’est tentant de faire de la main à la main…

Partie 3 du rétro planning pour un mariage zen : les petits détails à régler

Méli-mélo, voilà ce qu’il te reste à faire :

❑ La liste des invités

© les mariages d’Amélie

« Fastoche ! » te dis-tu !
La liste des invités, en une heure grand maximum c’est bouclé !
Eh bien chère Bride to be, tu vas vite te rendre compte que c’est un chouille plus compliqué…

En fonction de ton budget, tu ne pourras certainement pas inviter tout le monde. Alors je te propose de faire par priorité.

Précision ici : ce n’est en rien une obligation d’avoir à VOTRE mariage les amis des parents. C’est à vous de mettre une limite aux invitations. Si vous ne voulez pas vous retrouver avec 150 invités dont 100 que vous ne connaissez pas, il faut que tu dises tout de suite à maman qu’elle ne peut pas inviter tous ses collègues de la mairie et à belle-maman que les amies du club de couture, c’est non.

Ça y est, tu as tes listes ?
L’étape suivante est de définir précisément qui est indispensable. Oui, ce serait cool d’inviter l’arrière-petite-cousine du côté de ta grand-tante par alliance, parce que vous aviez passé un après-midi de folie quand tu avais 5 ans, mais est-ce bien raisonnable ?
Choisissez donc en connaissance de cause et ayez pitié de votre budget…

Et garde en même temps dans un coin de ta tête que tout ce beau monde, un jour, il faudra le placer sur ton plan de table et pour certain(e)s, ça peut être compliqué !

❑ Les faire-part

faire-part-mariage.com

Une fois que tu as choisi tes invités, il est temps de passer aux faire-part. Là aussi, plus facile à dire qu’à faire. Eh oui, il existe des pièges à éviter…

Tu rêves de faire des faire-part « home made » ? 
Super ! Mais… Il t’en faut combien ? 160 ? Hein ?? 160 ??? Euh, à raison d’environ 10 minutes par faire-part si tu es rapide, imagine le temps qu’il te faut ! Est-ce que tu peux prendre ce temps ? C’est à toi de voir…

Bon finalement, tu passes par un imprimeur ? 
Rappelle-toi que tu as noté les références RVB de tes couleurs, ça t’aidera à avoir la teinte exacte. Ainsi tu ne te retrouveras pas avec un faire-part framboise alors que tu pensais groseille…

Une fois ton faire-part choisi, pense toujours à en faire au moins 10% en plus. 
Eh oui, même si beau-papa ne peut pas inviter ses amis chasseurs, il a envie d’annoncer la nouvelle !

Tiens d’ailleurs, as-tu misé sur un save-the-date ? 

Le save-the-date (ou STD), c’est un carton plus simple que le faire-part qu’on envoie bien avant pour que tout le monde réserve sa journée (on n’y note que la date, pas les détails pratiques)… Ajoutez une petite ligne quand même du genre « faire-part à suivre » pour éviter d’avoir 200 appels pour demander « c’est à quelle heure ? c’est où ? et le dîner ? ». C’est une belle invention de nos amis outre-manche. Envoyez-les à peu près un an avant la date choisie. Les faire-part peuvent alors attendre J-5/4 mois.

❑ Les autres articles de papeterie

Une fois les faire-part choisis/imprimés/envoyés, pense bien que tu auras d’autres articles de papeterie à prévoir sur le même thème : les menus, les marque-place, les livrets de mairie/lieu de culte/cérémonie laïque, et les remerciements !

Bonus : pour les remerciements, prépare tes enveloppes en même temps que les invitations. Tu n’auras qu’à tout glisser dans ta valise et zou tout est envoyé pendant le voyage de noce ! 

D’ailleurs, n’oublie pas un petit carnet où tu notes (où une feuille excel):
– Le nom et prénom de ton invité, son adresse, tél, email
– Le nombre de personnes qui viendront avec lui (prévision)
– La date où tu as envoyé le STD
– La date où tu as envoyé le faire-part
– La date de la réponse (et la réponse avec)
– La date de la relance pour la réponse si tu n’en as pas eu (50% des cas)
– Le nombre de personnes qui viendront vraiment, avec les prénoms (et les âges pour les enfants)
– Le cadeau que vous avez eu
– La date d’envoi des remerciements.

Au moins tu auras toutes les infos ensemble et tu seras certaine de n’oublier personne.

❑ Les dragées

Certaines trouvent qu’offrir des dragées dans un petit cornet à leur mariage, c’est ringard !
Comme le lâché de colombes, les ballons en forme de coeur…

On dira que c’est une tradition ! Et que tes invités s’attendent à recevoir leur petit sachet de dragées, mignon à souhait avec le petit ruban ou l’étiquette qui stipule « mariage de Paul et Virginie, le 12 juillet 2014 ».

Alors, soit t’adhères, et tu te fends d’une version modernisé des dragées, à savoir un contenant original, joli, moderne, soit t’oublie mais sache que tes invités seront déçus de partir les mains vides…

Tu peux aussi leur offrir un autre petit souvenir comme des biscuits estampillés « just married » ou une petite bougie dans une boîte avec une étiquette souvenir…

On a trouvé de jolies idées sur lespetitscadeaux.com

❑ Les tenues

Enfin ! C’est le moment où tu vas pouvoir choisir ta robe. 
Vraiment que du bonheur ! 

Pense aussi aux tenues des enfants d’honneur, et évidemment, à celle de ton chéri !

Bon courage ! C’est bientôt la fin !

Partie 4 du rétro planning pour un mariage zen : le récapitulatif

Voilà un récapitulatif de ce que tu as à faire… Tu n’as qu’à cocher les choses faites et à faire. Surtout, sois honnête avec toi-même ! Si c’est en cours, ce n’est pas encore fait !

A télécharger ! La To Do Liste et la liste des prestataires de mon mariage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *