Que contiennent vraiment les couches de nos bébés ?

Bébé vient de débarquer dans la famille et c’est toute émerveillée et un peu angoissée qu’on lui a préparé un petit cocon tout douillet ! parce qu’évidemment, notre priorité, c’est d’offrir à notre bébé tout neuf ce qu’il y a de mieux sur tous les plans… A commencer par ses produits d’hygiène et notamment ses couches qui ne vont pas le quitter tout au long de ses premières années ! De fait, depuis peu, de nombreuses études ont été réalisées, notamment par l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire en 2019, afin de déterminer la composition exacte des couches pour bébé. Ces études ont ainsi dévoilé la présence de nombreuses substances toxiques dans les couches de bébé. Pas dans toutes, heureusement, il existe quelques marques qui utilisent essentiellement des substances naturelles, mais suffisamment pour qu’on se penche sur la question !

Que contiennent vraiment les couches de nos bébés ?

La composition des couches de nos bébés

Selon les statistiques (on parle de moyenne hein !), un bébé est propre le jour vers 28 mois et propre la nuit vers 36 mois, ce qui signifie que ses petites fesses vont passer beaucoup de temps dans des couches ! Il est donc assez légitime de se poser la question de savoir ce qu’elles contiennent réellement. Sachez donc que la composition d’une couche pour bébé varie d’un fabricant à un autre, mais en général, les constituants peuvent être classés en deux catégories.

Les composés chimiques

Dans de nombreuses couches jetables pour bébé, on note la présence de furanes, de PCB, de chlore, de formaldéhyde, de dioxine et d’hydrocarbures aromatiques cycliques. Ce sont des composés chimiques qui peuvent se révéler toxiques pour votre enfant. Au contact de la peau, certains de ces composés peuvent provoquer des allergies cutanées et d’autres peuvent se retrouver dans l’urine.

Outre les risques d’inflammation et d’infection, ces composés sont aussi susceptibles d’avoir des effets cancérigènes. La présence de ces composés s’explique soit par une formation naturelle au cours de la fabrication, soit par un ajout intentionnel en vue d’atteindre un certain niveau d’efficacité. Cet ajout concerne essentiellement les substances aromatiques. Pour ce qui est de la formation naturelle, elle peut provenir d’une contamination des matières premières utilisées.

De toutes les études menées, il ressort toutefois que ces composés chimiques se retrouvent dans les couches uniquement à l’état de trace. Cependant, étant donné que votre bébé portera en moyenne 4 000 couches durant ses trois premières années de vie, il y a de quoi s’inquiéter. C’est d’ailleurs ce qu’ont laissé entendre également des essais menés par 60 Millions de Consommateurs et qui ont mis à jour la présence de divers éléments toxiques dans les couches.

Les fabricants se sont donc lancés dans l’amélioration des procédés de fabrication. Ils s’engagent aussi à limiter voire éradiquer les substances chimiques dangereuses et à mentionner la composition complète des couches sur les emballages.

Les substances naturelles respectueuses de bébé

Les substances naturelles qui peuvent entrer dans la composition des couches sont la cellulose, le polyester, le polypropylène, le polyéthylène et l’élasthanne. Ces éléments rendent la couche plus confortable pour votre bébé et d’ailleurs, on les retrouve aussi dans nos vêtements. Ils ont un double atout, puisqu’ils tiennent compte de la préservation de l’environnement et de la santé de bébé, deux raisons qui doivent nous inciter à utiliser des couches qui respectent bébé et qui respectent l’environnement une fois le petit ange changé et la couche hors d’usage. Ces couches ne contiennent aucune autre substance (parfum, lotion, colorant, etc.), ce qui les rend beaucoup plus saines.

Dans certaines couches, vous pouvez aussi retrouver du coton, du chanvre, de la microfibre ou encore du bambou. Ces couches sont beaucoup plus absorbantes et très économiques. Elles sont dites « couches bio » et sont disponibles en plusieurs formats très pratiques. Ce sont des couches dont l’emballage même est biodégradable. Vous pouvez vous les procurer aussi bien en couches jetables qu’en modèles lavables de type bio.

Comment choisir la couche idéale pour bébé ?

En plus de votre budget et de votre mode de vie, il existe d’autres critères à prendre en compte pour choisir une couche pour votre bébé. Le plus important est d’étudier la composition sur l’emballage pour vous assurer que la couche ne contient pas trop de substances chimiques.

Jetable ou lavable ?

Les couches jetables sont faciles à utiliser, mais elles génèrent beaucoup de déchets. En revanche, les couches lavables sont plus économiques et écologiques, mais demandent plus de travail et d’organisation. Elles sont également pratiques dans leur utilisation et sèchent relativement vite quand elles sont lavées.

La taille

La taille de la couche dépend du poids de votre bout de chou. Quel que soit le type de couche, la taille est toujours indiquée sur l’emballage. Ainsi, la taille 1 est destinée aux bébés de 2kg, et la taille 6 pour les bébés pesant plus de 15 kg. Si vous avez un doute sur le poids de votre bébé, optez alors pour la taille supérieure car une couche trop petite pour bébé lui donnera une sensation d’inconfort (et gare aux fuites également !)

La composition

Vous devez éviter les couches qui contiennent du parfum ou qui ont été blanchies au chlore. Pour ce faire, lisez attentivement l’emballage. A ce jour, il n’existe pas de couches totalement dépourvues de substances toxiques à l’exception des couches lavables.

Vous limiterez évidemment les risques en vous tournant vers les modèles bio.

Le prix

Le prix d’une couche varie généralement en fonction de la marque et aussi de la taille. Pour une couche jetable, vous devez prévoir entre 0,11 et 0,56 euro l’unité. En ce qui concerne les couches lavables, vous devez prévoir environ 15 euros pour l’unité.

Comment bien placer la couche pour bébé ?

Une fois que vous avez fait le bon choix de couche pour votre bout de chou, il faut également bien utiliser la couche pour offrir un véritable confort à l’enfant.

Quand mettre une nouvelle couche ?

Dès la naissance de votre petit ange et jusqu’à 3 ans environ, il devra porter des couches. Vous devez généralement la mettre avant ou après la tétée ou le biberon, avant que bébé n’aille dormir et chaque fois qu’il est sale ou mouillé. En moyenne, vous allez devoir changer le bébé 8 à 10 fois par jour. Dès que votre petit pleure, vous devez vérifier si sa couche n’est pas déjà pleine.

Comment mettre la couche ?

Pour mettre une couche, vous devez d’abord nettoyer votre bébé. Vous pouvez appliquer ensuite une crème sur les parties de son corps qui seront en contact avec la couche. Soulevez tout doucement les deux pieds de votre bébé pour décoller le bas de son dos. Placez ensuite une couche propre sous lui et assurez-vous que les attaches se retrouvent à la hauteur de son nombril. Refermez ensuite la couche en évitant de trop serrer ou de trop relâcher.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *