Pourquoi je suis une inconditionnelle des magazines féminins ?

Depuis des années maintenant, j’ai un rituel le week-end, je me pose à minima une demi-heure le vendredi soir si je peux, sinon le samedi en fin d’après-midi ou le dimanche et je lis mon magazine féminin préféré, « Elle » ! Et quand je dis « je lis », je le lis vraiment, je ne le feuillette pas… C’est mon moment à moi (il m’arrive même de le lire dans mon bain !) ! Je suis abonnée depuis des années et le recevoir chaque vendredi soir, c’est pour moi commencer le week-end avec un petit cadeau délicieux !

J’ai un autre rituel similaire : entre le 5 et le 10 de chaque mois, je me rends dans mon kiosque et j’achète mes magazines féminins de prédilection qui sortent mensuellement : Biba, mon préféré pour ses articles à la fois drôles et instructifs (le dernier cahier « Système B » est génial), Avantages parce qu’il a souvent des articles très pratiques qui me donnent de l’inspiration pour le site, Marie Claire pour ses articles plus engagés et parfois Marie France qui aborde des sujets de femmes plus mûres (et notamment sur l’éducation des ados !). En été, j’adore les goodies que proposent ces magazines et je rafle toute la panoplie ! Je profite de mes petits temps libres dans la semaine pour bouquiner mes magazines et je prends en photo les pages qui m’intéressent que je classe ensuite dans « idées voyages » ou « recettes » ou « bonnes adresses » !

Les magazines, un vrai moment de plaisir

C’est mon rendez-vous avec la mode, le style, les derniers endroits à découvrir, les bonnes adresses parisiennes ou des idées de week-ends qui donnent envie ! Lire un magazine, c’est un peu comme passer un bon moment entre copines avec des journalistes dont je connais maintenant si bien le style : Alix Girod de l’Ain et son docteur Aga qui me fait toujours rire, Olivia de Lamberterie et ses bons conseils de bouquins, Marion Ruggieri et ses articles engagés ou Soledad et sa bande dessinée géniale, sans oublier « C’est mon histoire » que je lis en premier !

J’ai choisi de m’abonner à Elle parce que déjà, c’est un hebdo et j’oublierais sinon de l’acheter une fois sur deux ! Ce magazine pour femmes, aussi loin je me souvienne, a toujours fait partie de mon quotidien. Ma mère, quand j’étais enfant, le recevait déjà. Je la trouvais aussi chic que les modèles présents dans ce magazine féminin et divinement habillés ! Elle classait les fameuses « fiches cuisine » dans des boîtes en métal dédiées et les sortait pour ses dîners… Je me souviens encore de la recette de la crème aux kiwis qui avait eu un tel succès qu’elle était devenue sa recette fétiche !

Pourquoi je suis une inconditionnelle des magazines féminins

Et c’est ainsi que dès que j’ai quitté le cocon familial pour voler de me propres ailes « à la capitale », le magazine Elle a fait partie de ce petit bout de maison que j’ai emporté avec moi. À mon tour, je voulais le recevoir chaque semaine dans ma boîte aux lettres. Depuis, tous les ans, je renouvelle mon abonnement, d’autant qu’en souscrivant à cette formule, le prix du magazine est réduit de moitié, passant de 2,40€ à 1,20€ !

À l’heure du numérique, rien n’y fait, lire un magazine papier est pour moi infiniment plus plaisant que sa version numérique !

La mode à portée de main

J’ai toujours adoré la mode et, plus jeune déjà, j’avais eu pour Noël un abonnement au magazine 20 ans (alors que je n’en avais que 16, pour celles qui se souviennent) et j’adorais le décortiquer de la première à la dernière page seule ou avec mes copines. Ce n’était pas un magazine pour ados façon « OK » mais une sorte de petit frère de « Elle » ! Aujourd’hui, je pense vraiment que les magazines féminins ont largement contribué à mon éducation « fashion » ! Et même si je ne mettrai jamais les ¾ des tenues photographiées dans les magazines de mode, ils me permettent de voir les dernières tendances, la mode de la saison et de l’adapter à mes looks et mes envies.

Et à ceux et celles qu’ils sont sans intérêt et superficiels, je leur réponds que les magazines féminins sont éducatifs et souvent féministes ! Dois-je vous rappeler que Françoise Giroud fut la rédactrice en chef de Elle (de 1946 à 1953) avant de devenir secrétaire d’État chargée de la Condition féminine ?

Sur ce, je vous laisse, j’ai de la lecture qui m’attend !

2 commentaires

  • Julie dit :

    Ouiiii ! C’est aussi ma lecture favorite, j’arrive hélas plus facilement à trouver le temps de feuilleter un magazine que me plonger dans un roman… Je lis les mêmes titres que vous, ELLE en premier (rapporté du kiosque tous les vendredis soirs par mon mari :-)), et Biba, Avantages et Marie Claire sont aussi mes préférés. Tout comme vous, ces magazines que je lis depuis mon adolescence ont accompagné toutes les étapes de ma vie… et continueront encore un moment. Un magazine, un bon café, une petite pause et la vie est belle 🙂 !

Répondre à Julie Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *