4 jours à Los Angeles en famille # Downtown, Olvera Street

On m’a toujours dit qu’il n’y avait pas de centre-ville à Los Angeles, mais des quartiers avec chacun leurs spécificités. Toutefois, il y a bien un coeur à Los Angeles, l’endroit d’où tout a commencé, le 4 septembre 1781 quand Felipe de Neve, le gouverneur espagnol de Californie décida de fonder « El Pueblo de la Reina de Los Ángeles » (« Le village de la Reine des Anges »). Et on a eu envie de visiter ce centre historique !

Le quartier historique est tout petit, concentré autour de Olvera Street dans le quartier El Pueblo. Cette petite rue piétonne nous a littéralement scotchés car on ne s’attendait pas du tout à ça ! J’avais lu sur le guide qu’on était transporté au Mexique avec une ambiance colorée et typique mais on n’imaginait pas que cette rue était un tel déballage d’échoppes et de boutiques de souvenirs d’artisanat mexicain (dont une partie ne devait pas être faite au Mexique mais plutôt en Chine). Quoi qu’il en soit, l’ambiance est colorée, dépaysante et pleine de vie. Il faut suivre le guide pour ne pas rater les bâtiments remarquables.

On est tombés nez à nez avec un groupe de femmes tout droit sorties des années 50 avec coiffures et robes de pin-up qui ont ajouté une vraie touche de piquant à ce quartier !

Olvera Street Los Angeles

L’Avila Adoble

Au n°10 de la rue vous pourrez visiter gratuitement la plus ancienne maison de la ville (1818) qui abrite aujourd’hui le Visitor Center du Pueblo de Los Angeles ainsi qu’un musée sur l’histoire de la ville et de la Californie. A l’intérieur vous découvrirez le salon, la salle manger et les chambres tels qu’ils étaient à l’époque avec la table dressée et les tenues des habitants ! Comme si le temps avait suspendu son vol !

Nuestra Señora la Reina de los Ángeles, La Placita

Au bout de la rue, vous tombez sur une grande place qui abrite un kiosque et où les habitants se rassemblent pur discuter. A sa droite, la plus ancienne église de Los Angeles, construite entre 1814 et 1822, inscrite au registre des monuments historiques en 1962. On y fait un tour et il y a une kermesse avec des stands de beignets, de plats mexicains ou de fruits frais épluchés et découpés auxquels on ne résiste pas ! Il fait tellement chaud ! Downtown Los Angeles en août, c’est une vraie étuve !

4 jours à Los Angeles en famille # Downtown Olvera Street

Pico House

A la gauche de l’église, derrière la grande place, on a une vue imprenable sur le Pico House, premier Grand Hôtel de la ville, construit en 1869 par Pío Pico, d’où son nom ! (dernier gouverneur de Californie sous la domination mexicaine). L’hôtel a ouvert en 1870 et fut, à l’époque, le tout premier bâtiment de 3 étages.

Olvera Street Los Angeles

Union Station

Ne quittez pas le quartier sans faire un saut jusqu’à la gare « Union Station », l’une des dernières grandes gares du pays, construite en 1939 dans un style colonial espagnol. Elle est encore en activité et vaut le coup d’oeil (tout comme la gare de New-York d’ailleurs !) pour ses différents styles architecturaux : Art-Déco, style missionnaire et style paquebot, et sa gigantesque salle d’attente ornée de somptueux lustres Art-Déco.

Il faisait tellement chaud qu’on n’a pas eu le courage de pousser jusqu’à China Town et c’est peut-être dommage car ne n’est visiblement pas loin du tout et ça vaut le coup d’oeil ! En même temps, on avait visité quelques jours avant le China town de San Francisco qu’on a trouvé fabuleux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *